Connaissances Techniques Handi Quilter

Protection contre les Surtensions pour votre Longarm

Nous investissons dans nos longarms car elles nous font rêver et laissent libre cours à notre créativité. Mais comment protéger notre machine une fois qu’elle est chez nous ? Il est très important d’avoir la bonne installation pour nos machines pour qu’elles ne soient pas assujetties aux aléas de la météo (des orages plus ou moins violents) ou de notre réseau électrique. Si vous avez un parafoudre qui protège votre maison en totalité, cela protègera votre machine également de la foudre. Mais si vous n’avez pas cela (et ce n’est pas obligatoire), l’achat d’un onduleur est fortement recommandé.

Les ingénieurs Handi Quilter ont publié un article sur ce sujet – et je pense que c’est important de le traduire en français. Le voici :

Parafoudre ou Multiprise ou Onduleur

La plupart des quilteurs voudront protéger leurs investissements contre les surtensions électriques imprévues qui pourraient endommager leurs machines, comme la foudre. Un parafoudre (ou un onduleur) de bonne qualité peut remplir cette mission.

La première chose à comprendre est qu’une multiprise n’est pas la même chose qu’une protection contre les surtensions. Une multiprise de base n’a aucune protection contre les surtensions, sauf si elle est équipée comme un parafoudre. Un modèle entrée de gamme est une rallonge avec plusieurs prises seulement. Si la mention parafoudre ou une valeur en Joules n’est pas indiquée, il s’agit également d’une multiprise standard. Plus l’indice Joules est élevé, plus vous bénéficiez d’une protection contre les surtensions pour votre machine longarm. Nous recommandons un minimum de 2000 Joules pour protéger votre machine longarm.

Un onduleur (UPS en anglais) est un dispositif de batterie de secours destiné à alimenter votre appareil en cas de panne de courant. La plupart des onduleurs incluent également une suppression des surtensions ainsi que plusieurs prises. Vérifiez la valeur Joules pour déterminer la qualité de la suppression des surtensions. Bien qu’un onduleur ne soit pas nécessaire pour protéger votre machine longarm, certains quilteurs trouvent pratique d’en avoir un lorsqu’ils utilisent le Pro-Stitcher pour permettre au système informatisé de terminer le quilting en cours pendant que l’alimentation électrique principale du bâtiment est interrompue.

Comment sélectionner le parafoudre ou l’onduleur approprié

La plupart des parafoudre vous donneront la valeur nominale en Joules, mais ne vous indiqueront peut-être pas une valeur maximale en watts, en ampères ou en VA (VoltAmpères). En effet, ils sont généralement conçus pour être utilisés sur une prise domestique standard et devraient être suffisants pour supporter la charge de votre machine longarm. N’oubliez pas que l’indice Joules vous indiquera le niveau de protection dont vous bénéficierez.

Pour un onduleur, vous devrez déterminer les watts ou VA appropriés (en fonction de la façon dont le fabricant annonce son produit). Le tableau ci-dessous devrait vous être utile pour déterminer le nombre de watts ou de VA que vous devez rechercher. Plus la valeur est élevée, plus vous pouvez brancher d’appareils sur votre onduleur et plus il alimentera votre système longtemps en cas de panne de courant. Le tableau ci-dessous est destiné à sélectionner l’équipement approprié et n’indique pas nécessairement la quantité d’énergie utilisée par votre machine longarm à un moment donné. Cela variera en fonction de l’utilisation.

Précautions

Les machines Handi Quilter utilisent des moteurs CC sans balais alimentés par une alimentation CC à découpage (sauf la HQ Sixteen – la première longarm d’HQ). Pour cette raison, les onduleurs fonctionnent généralement très bien avec ces machines longarm par rapport aux machines utilisant des moteurs à courant alternatif. En général, les fabricants des onduleurs ne garantissent pas que leurs produits fonctionnent sur des équipements motorisés. Si vous vous demandez si le fabricant de votre onduleur honorera toute réclamation due à une défaillance du produit, veuillez contacter le fabricant de votre onduleur avant d’effectuer un achat.

Formations Patchwork, Magasins, Foires, et Expos de Patchwork, Réalisations de Patchwork

Formations & Matelassage en 2023 !

Je vous présente mon résumé de l’année 2023 ! J’ai formé 15 personnes individuellement sur leurs nouvelles machines (et pour certaines, leurs nouveaux Pro-Stitcher) en France, en Belgique, en Suisse, et en Espagne. J’ai animé des groupes de cours pendant les salons de Nadelwelt (en Allemagne) et au Carrefour Européen du Patchwork (en Alsace). Je suis allée à Saint-Pierre et Miquelon (près de Terre Neuve au Canada) pour former 18 membres du groupe de patchwork Les Piqueuses de Brumes; et j’ai animé des Skill Builders et assisté les animateurs lors des cours à la CinemAcademy de Handi Quilter aux Etats-Unis ! J’ai également matelassé 45 patchworks pour des clientes !! Quelle année 2023 !!! Je vous laisse découvrir les images dans la vidéo résumé ci-dessous de mon année, ainsi que les photos.

Je vous souhaite à tous un excellent Noel et une très belle année 2024 !!!!

Mes élèves en cours particulier : Gérald et Marianne, Bénédicte, Muriel, Patricia, Françoise P, Karine, Françoise M, Brigitte D, Cathy, L’équipe du magasin Au Petit Fil, Sylvie, Dora, Leila, Beatrijs, et Brigitte Dumaine

Les patchworks d’Anne et de Catherine

Les patchworks de Céline, Colette, Corinne et Evelyne

Les patchworks de Cynthia, Florence, Françoise J. et Toni

Les patchworks de Fiona et Françoise D

Les patchworks d’Hélène, Lysiane, Marie-Claude C et Marie-Paule

Les patchworks d’Isabel et Marie-Claude A.

Les patchworks de Marie-José, Muriel, Marylène, Nicole P et Jeanine

Les patchworks de Nicole D, Marie-Claude B, Nathalie, Katia et le club de Corbigny Patchwork

Les patchworks de Pascaline, Sylvie A, Sylvie B, Sylvie C, et le club de patchwork Les Piqueuses de Brumes

Magasins, Foires, et Expos de Patchwork

L’Aftermovie du Carrefour Européen du Patchwork 2023

Cette semaine, c’est une publication très courte car le résumé officiel réalisé par le Carrefour Européen du Patchwork 2023 est sorti et je ne voulais pas que vous le manquiez. C’est vraiment une belle vidéo qui montre cette magnifique exposition – la plus grande d’Europe! Nos longarms Handi Quilter sont visible dans le résumé au tour du 0:30 minutes (l’Espace Commercial) et encore à 2:30 minutes (la salle de cours … j’y suis si vous regardez vite) !! Belle lecture à tous

Connaissances Techniques Handi Quilter

Comment prendre soin de votre tablette Pro-Stitcher / Pro-Stitcher Lite ?

La tablette est l’outil qui contrôle le système Pro-Stitcher et Pro-Stitcher Lite. Pour la préserver et prolonger sa durée de vie, voici quelques astuces à toujours garder en tête

Conservez votre tablette dans une pièce à température ambiante. Evitez les températures trop haute ou trop basse.

  • Pour de meilleures performances, conservez-la dans une pièce où la température est entre 10°C et 27°C, et surtout à l’abri du rayonnement solaire direct. Les batteries des tablettes sont facilement et rapidement affaiblies lorsqu’exposées à des températures défavorables.

  • Si votre tablette se met en surchauffe, cela peut diminuer la durée de vie de la batterie. NE PAS laissez votre tablette dans une voiture chaude ou dans d’autres lieux chauds

  • Si vous rechargez votre tablette par température basse, elle prendra plus longtemps pour recharger. Si, au contraire, vous rechargez votre tablette par des températures plus élevées, ceci aura des effets défavorables sur la performance de la batterie.

Veillez à ce que le niveau de charge de la batterie reste entre 40% et 80% pour une meilleure longévité

  • Eteindre machine et tablette si elles ne sont pas en utilisation. Ne pas laisser la machine allumée si vous ne l’utilisez pas.

Si vous n’utilisez pas votre tablette pendant une longue période, vérifiez la charge de votre tablette tous les 2 à 3 mois et n’utilisez pas la machine pour la recharger avant de l’utiliser à nouveau, privilégiez le cordon du fabricant de la tablette.

  • Allumez votre tablette toutes les 2 à 3 mois pour vérifier le niveau de charge. Vous pouvez faire ceci en allumant uniquement la tablette (pas la longarm) ; en sélectionnant « Cancel » quand la fenêtre pop-up du PS apparait ; et en regardant l’icône de la batterie dans le coin en bas à droite de l’écran de la tablette
  • Si la batterie est à 50% ou moins, rechargez-la soit avec la machine, soit avec le chargeur de batterie fourni avec la machine. Pour les meilleurs résultats, utilisez uniquement la chargeur fourni avec la tablette.

Ne pas vider totalement la batterie de votre tablette tous les jours

  • Ne pas épuiser ou diminuer la batterie au point que votre tablette se met en pause ou hibernation automatique. Si vous la videz tous les jours, vous remarquerez une légère reduction de sa capacité à tenir la charge. Pour éviter ceci, gardez votre tablette connectée à votre machine.

Rappelez-vous que la durée de vie d’une batterie est de 2 à 5 ans.

  • Les batteries perdent en efficacité au fur et à mesure des années, utilisées ou non. Après 5 ans, la chimie de la batterie peut devenir instable. Il n’est pas recommandé d’utiliser la tablette au-delà de 5 ans.

Restez vigilant aux signes d’une batterie usée

  • La tablette s’éteint, notant un niveau de batterie faible quand elle devrait avoir assez de temps restant pour fonctionner.
  • Le pourcentage de la batterie descend rapidement
  • Le chargement se termine prématurément sans que la batterie n’ait accepté beaucoup de charge.
  • La capacité de charge baisse soudainement sans prévenir.
  • La batterie devient très chaude pendant que la tablette est en fonctionnement
  • La batterie gonfle.

Si votre tablette opère lentement, est constamment en train de travailler avec une pourcentage de batterie faible, ou montre des signes d’usure anormale, ou a été acheté il y a plus de 5 ans, il serait peut-être opportun à envisager son remplacement.

**Source : manuel du Pro-Stitcher Lite pour la Moxie en anglais, page 36

Formations Patchwork

Cours au Carrefour Européen du Patchwork 2023

Dans 6 semaines les portes du Carrefour Européen du Patchwork vont ouvrir pour le 28ème édition (du 14 au 17 septembre). Comme les années précédents, les cours seront du 13 au 16 septembre! Ils sont disponible en ligne maintenant !! Allez les voir et inscrivez-vous avant qu’il ne reste plus de place!!

Nous avons une professeure venant des Etats-Unis – Iris Noitalay et une de l’Allemagne – Patricia Bussemeier !

Les cours vont être excellent. Ils seront offert en anglais avec traduction en français (par mes soins) ! Les cours auront lieu dans l’Espace des Tisserands entre la Rue des Jardins et la Rue Narbey. Les coordonnées GPS sont : 48.247461, 7.182999

Voici un résumé des cours offerts cette année :

Le mercredi, 13 septembre les cours sont :

9h30 – 12h30 Ruler Essentials : Créer la magie grâce aux règles avec Iris

14h – 17h Premiers pas dans le quilting sur longarm avec Patricia

Le jeudi, 14 septembre les cours sont :

9h30 – 12h30 Quilting à Main Levée – avec des variations surprenantes avec Patricia

14h – 17h La magie des Mandalas

Le vendredi, 15 septembre les cours sont :

9h30 – 12h30 Tout tourne autour des plumes avec Iris

14h – 17h Appliquer et broder sur machine Longarm « A la plage »

Et pour le dernier jour, le samedi, 16 septembre les cours sont :

9h30 – 12h30 Quilt as you Go avec Patricia

14h – 17h Le quilt culturel avec Iris

Magasins, Foires, et Expos de Patchwork

Résumé des Cours au Carrefour Européen du Patchwork 2022

Cette année, j’ai eu le privilège d’être la traductrice officielle pour les cours Handi Quilter au Carrefour Européen du Patchwork à Sainte-Marie-aux-Mines. Il y a eu 4 cours donnés par Leslie Main, éducatrice nationale américaine (MainStreet Designs), et 3 cours par Patricia Bussemeier, éducatrice Handi Quilter Allemagne. Il y avait des personnes de France, bien sûr, mais également de Belgique, du Luxembourg, des Pays Bas, de Slovaquie, du Danemark, d’Allemagne, du Brésil et de Suisse ! Vraiment des cours internationaux ! J’ai été ravie de revoir des personnes que je connais, et également de faire de nombreuses nouvelles ami(e)s!! Et j’ai tellement parlé pendant les 4 jours que j’ai perdu ma voix … mais ne vous inquiétez pas – ça y est, je l’ai retrouvé !!

Dans le premier cours du salon, Leslie a parlé des fils, aiguilles et tensions – la TNT (Thread-Needles-Tensions) du matelassage. C’est probablement le cours le plus important à suivre car Leslie a donné les étapes à suivre pour trouver et résoudre les problèmes de tension. Ensuite, l’après-midi, c’était un cours beaucoup plus en détails sur le fil… Les élèves ont énormément appris sur tous les aspects du fil – sur les différentes tailles, les composants, comment et pourquoi le fil réagit, et comment avoir une jolie tension sur le patch. Et surtout, elles n’ont plus peur des fils et savent comment régler la tension. Elles ont été ravies !

Ensuite, Patricia Bussemeier a donné les cours de la 2è journée – le cours du matin concernait l’installation du patch et comment préparer la machine pour le matelassage, et le cours de l’après-midi sur les différentes formes de base pour le piqué-libre.

La 3è journée était à nouveau des cours avec Leslie Main dédiés au dessin des plumes le matin et sur l’utilisation des règles l’après-midi. Les plumes et les règles n’ont plus de secrets pour les élèves !!

Enfin, le 4e et dernier jour, il y avait à nouveau le cours sur les différents formes de base pour le piqué-libre avec Patricia le matin. Et pendant le cours de l’après-midi, les élèves ont fait un petit projet d’un oiseau avec la méthode de “Quilt as you Go” (Matelassage au fur et à mesure) ! Les élèves ont très bien travaillé et ils sont rentrés avec de jolis oiseaux !

N’hésitez pas à vous inscrire à des formations de ce type pour découvrir de nouvelles techniques ou vous perfectionner. C’est également un moment de convivialité formidable pour échanger avec d’autres patcheuses.

Magasins, Foires, et Expos de Patchwork

Visite du Siège de Handi Quilter

Cet été, j’ai eu le plaisir de rendre visite à mes contacts au siège de Handi Quilter à Salt Lake City. J’ai pu échanger avec les éducatrices et les techniciens. Voici une photo où je suis en compagnie de Denise Dowdrick, Kim Sandberg et Kristina Whitney.

Le siège a toujours des expositions de patchworks renouvelées régulièrement. En ce moment, une des expositions est sur les patchworks du monde en entier car c’était la thème de l’Académie de cette année. Autour des escaliers du hall d’entrée, Denise, Kim S, Kristina et Aimee ont toutes fait un challenge avec un même panneau. Le patchwork final de chacune était très différent. Le matelassage peut complètement changer l’aspect du patchwork.

Dans la salle de repos, les patchworks exposés ont été réalisés par les éducatrices à partir de différents tissus achetés dans les pays/continents qu’elles ont visitées. Voici ceux du Pacifique du Sud, de l’Afrique, de l’Australie, et de l’Allemagne

A l’entrée de la salle de cours, il y a plusieurs patchworks sur le thème des napperons

Enfin, dans la salle de cours, il y a les patchworks collage de l’équipe des éducatrices du siège

C’est toujours un plaisir de visiter le siège !

Connaissances Techniques Handi Quilter

L’Espace de Travail Réel sur une longarm Handi Quilter

Quand vous cherchez à acheter une longarm, l’espace sous le bras de la machine est indiqué sur la machine. Mais quelle taille de patchwork maximum pourriez-vous mettre – ou, pour le dire autrement, combien d’espace auriez-vous pour matelasser réellement ?

Pour le piqué-libre, il faut savoir que l’endroit le plus adapté pour matelasser avec précision sera toujours dans les 25 cm les plus proche de vous. Ensuite, selon votre taille, vous pouvez plus ou moins facilement travailler le restant de votre espace disponible.

Si vous avez le Pro-Stitcher, les espaces ci-dessous seront votre “Espace de Travail” (Quilting Space) maximum disponible. Si vous avez le Pro-Stitcher Lite, les espaces ci-dessous seront votre “Espace de Cadre” (Frame Space) maximum disponible. Votre Quilting Space / Frame Space donnera la taille maximum de vos motifs digitaux en bord-à-bord (Edge-to-Edge) ou blocs :

Connaissances Techniques Handi Quilter

Différences entre les positions ClearView et Standard

Les cadres Handi Quilter Studio2, Gallery2 et Loft proposent deux positions différentes : Standard (haute) ou ClearView (basse). L’une n’est pas meilleures que l’autre – ce sont deux options qui vous sont offertes pour travailler dans la position que vous souhaitez. Laquelle choisir et pourquoi ?

Qu’importe la position choisie, le tissu du top doit avoir l’endroit du top vers le haut, le tissu de dos doit avoir l’endroit du tissu vers le bas.

La position Standard (Haute) :

Les plus :

  • Accès facile à la canette
  • Accès facile au molleton
  • Plus facile de nettoyer et de l’huiler autour du boîtier de canette
  • C’est plus facile de faire “flotter” le top

Le moins :

  • Quand vous utilisez des règles, vous avez un peu moins d’espace de travail car la règle peut buter contre la barre du ‘top’

La position ClearView (Basse) :

Les plus :

  • Vous avez plus d’espace de travail quand vous utilisez des règles
  • Vous pouvez voir plus du patch
  • C’est plus facile si vous êtes de petite taille

Les moins :

  • L’accès à l’espace autour du boîtier de canette est plus difficile
  • Vous ne pouvez pas voir s’il y a des plis dans le molleton, car le top est incliné vers le bas
  • Il faut vérifier votre espace de travail avant de matelasser car vous avez l’impression d’avoir plus d’espace visuellement qu’il y a en réalité.

A bientôt pour une publication sur comment bâtir dans chaque position !