Connaissances Techniques Handi Quilter, Formations Patchwork

Cours PSD en Individuelle et en Groupe par Zoom

Depuis que j’ai annoncé les cours par Zoom pour le Pro-Stitcher Designer, j’ai pu donné plusieurs cours en individuelle et en groupe !! Sans les confinements, je ne sais pas si j’aurais proposé tous ces cours en visioconférence. Je suis très contente de pouvoir partager mes connaissances et faire en sorte que d’autres francophones puissent utiliser ce logiciel magique!!

C’est énormément de travail pour créer un cours – et il faut s’équiper avec tous les outils nécessaires pour que le cours se passent bien. Mais une fois que le cours est créé et qu’on est équipé, c’est que du bonheur !

Voici un capture d’écran de mon premier cours en groupe. Il y avait 8 participantes en tout !! Quel expérience. Avec les cours en groupe, les micros ont été coupé pour que tout le monde puissent bien entendre. Le fait de parler sans avoir de retour a été très diffèrent pour moi, mais je pense que tout le monde étaient ravie du cours !

Et voici un capture d’ecran d’une de mes cours en privé. Ce qui est bien avec les cours en privé, c’est que c’est plus une conversation et la personne puisse poser des questions dès qu’elle y pense. Et – en plus – j’enregistre le cours pour que la personne puisse le revoir autant de fois qu’elle le souhaite !

Encore deux cours avant le 2 juin ! Ensuite, j’espère voir beaucoup de nouvelles créations de motifs avec PSD !! Si un cours en prive vous intéresse, n’hésitez pas à me le demander !

Connaissances Techniques Handi Quilter, Formations Patchwork, Techniques de Patchwork

Les nouveautés de L’Atelier du Longarm

Mon entreprise L’Atelier du Longarm évolue tous les jours. L’activité principale est le matelassage de patchworks pour les clients – surtout les grands patchworks qui sont difficiles à bâtir et à matelasser avec une machine domestique. J’ai toujours aimé partager mes connaissances, donc j’ai créé ma propre chaîne YouTube où je peux diffuser des vidéos avec des astuces de quilting !

Deux de mes vidéos le plus vues sont comment défroisser le molleton :

et comment équerrer le dos d’un patchwork avant de le mettre sur la longarm :

Ensuite, j’ai commencé à travailler en free-lance pour Handi Quilter Consuendi France. Quand une personne achète une machine longarm, selon le lieu de résidence, je vais chez elle pour lui apprendre à utiliser sa nouvelle machine et vérifier la bonne installation de la machine. Mon territoire pour les machines comprend toutes les régions au sud de la région Parisienne. Je forme également toutes les nouvelles utilisatrices du logiciel Pro-Stitcher en France (sauf l’Ouest de la France et la Bretagne) ainsi qu’en Belgique, Luxembourg et Suisse. J’adore découvrir de nouvelles régions de la France et de rencontrer toutes ces personnes! Les quilteuses sont toujours sympas.

Fin 2020, j’ai ajouté une nouvelle activité (toujours en tant que free-lanceuse) … réaliser des vidéos pour Handi Quilter Consuendi France. Au départ, la seule source pour trouver ces vidéos étaient leur page Facebook. Ensuite, j’ai eu l’idée de créer une chaîne YouTube Handi Quilter France pour que les personnes qui n’ont pas Facebook puissent également les visionner. Je crée 3 ou 4 vidéos par mois pour eux. Tout cela prend beaucoup de temps, mais cela me permet de partager mes connaissances avec encore plus de passionnées !

La dernière activité développée est la formation sur le nouveau logiciel Pro-Stitcher Designer. Pour l’instant, j’ai donné quelques cours en privé. La semaine prochaine, je vais donner une formation à distance à une groupe (voir ma publication précédente)! J’attends ce cours avec impatience… j’adore mon travail !!

Connaissances Techniques Handi Quilter, Formations Patchwork

Cours ProStitcher Designer

Vous me l’avez demandé … je vous le propose ! Des cours en groupe (minimum 4 personnes inscrites) par visioconférence en français de 1h30 pour ProStitcher Designer au prix de 30 Euros par personne. Si vous préférez des cours privés, je vous remercie de m’envoyer un email kim@latelierdulongarm.com pour définir le contenu et obtenir un devis.

ProStitcher Designer est un outil de création de motifs numériques – et il peut également vous aider à créer vos propres stencils et pantographes si vous n’avez pas ProStitcher.

Les cours seront en français, notez cependant que ProStitcher Designer sera en anglais. Je vous montrerai, entre autre, comment changer la langue dans votre PSD.

Premiers pas avec PSD : mercredi 12 mai 9h00-10h30 ou 18h00-19h30
Les bases de création avec PSD : vendredi 21 mai 9h00-10h30 ou 18h00-19h30
Création de texte et les autres outils de création & modification : mercredi 2 juin 9h00-10h30 ou 18h00-19h30

Voici plus de détails sur les 3 cours :

Premiers pas avec le PSD (prérequis pour suivre les autres)

  1. Présentation du ProStitcher Designer – présentation des onglets et rubans, les barres latérales
  2. Configuration des Options Générales / Paramètres (General Options/Settings)
  3. Comment imprimer un catalogue des motifs (Design Catalog)
  4. Comment utiliser une Aire (Area) pour la remplir avec un “fill” / différence avec ProStitcher (Repeat Tool & Right click options)
  5. Comment Prévisualiser vos motifs (Preview functions)
Remplissage d’une aire avec PSD

Les bases de création avec PSD

  1. Outils de Création
    • Outils de dessin (Drawing Tools)
    • Outils de formes (Shape Tools)
    • Numérisation Automatique (Auto Digitization)
    • Baguette Magique (Magic Wand)
  2. Exercice de modification d’un motif préexistant pour qu’il rentre exactement dans un Aire (Area)
  3. Comment utiliser l’outil Image de Fond (Backdrop Tool)
Un capture d’écran d’un patchwork en image de fond

Création de texte et les autres outils de création & modification

  1. Comment créer du texte avec TT police (Text Tool)
  2. L’outil de Répétition sur un Chemin (Repeat on Path Tool)
  3. L’outil de Carrousel (Carousel Tool)
  4. L’outil de Réflexion (Reflect Tool)
  5. L’outil de Rayonnage (Rays Tool)
  6. L’outil de Tronçonnage (Slice Tool)
Carousel & Text tools

Formations Patchwork, Techniques de Patchwork

Traduction Astuces et Conseils du “LongArm TV Live” de Jamie Wallen

Jamie Wallen est un quilteur et professeur de matelassage américain très connu. Depuis plusieurs années, il propose sur son site web, www.quiltersapothecary.com des vidéos et démonstrations des techniques d’utilisation des règles et de son style “mystique”. Il vient de lancer un nouveau site web qui rassemble toutes ses vidéos : LongArmTV.com !

LATV-Jamie-Wallen-Quilters-Apothecary

Dans le premier épisode de Long Arm TV Live, il donne énormément d’astuces et de conseils à propos des techniques qu’il emploie pour matelasser avec un longarm. Voici l’essentiel des cours et conseils du premier épisode, avec sa permission, bien sûr !

*Les produits auxquels il fait référence sont américains, j’ai complété son propos avec les liens vers les revendeurs européens.

Molleton

Lorsque vous débutez, il est plus facile d’avoir de jolis points et la bonne tension si vous utilisez un molleton un peu plus épais pour placer vos fils dans l’épaisseur du molleton. Il recommande les trois molletons suivants pour les débutants :

  • Hobbs : Poly Down (qui a un épaisseur de 6 mm et peut être lavé en machine)
  • Quilter’s Dream : Poly Select (qui peut être lavé et séché machine, approximativement 6 mm)
  • Quilter’s Dream : Puff (qui a un épaisseur entre 8 mm et 12 mm)

Ces produits peuvent être achetées au Pays-Bas chez Elly Prins Machine Quilting, qui a un stand à Sainte-Marie-aux-Mines lors du show de septembre, ou sur son site web. Sinon, ils sont également disponible au Royaume-Uni chez Lady Sew and Sew

Quand Jamie réalise du sur-mesure pour des clients ou pour un patch murale, il utilise toujours 2 molletons – le premier (côté dos) est toujours du Hobbs Heirloom 80/20 (80% coton, 20% poly) et au-dessus il met soit de la laine, soit du Hobbs Poly Down. Le fait de mettre du 80/20 garde le patch plus tendu et rectiligne pour être suspendu au mur.

Pour les molletons qui ne sont pas 100% polyester, il y a une différence dans la façon d’assembler le sandwich car il y a un bon et un mauvais côté. En cas d’erreur, il y aura de petites fibres du molleton qui traverseront le dos quand l’aiguille les piquera. Le côté le plus lisse est orienté vers le bas. Le côté le plus brut est orienté vers le haut.

Les petites fibres du molleton peuvent également traverser le dos pour 2 autres raisons : votre aiguille est devenue plate, vous entendez alors un sorte de claquement (“pop, pop, pop”), ou le dos n’est pas lavé. Il recommande fortement de toujours laver vos dos de patch avant de les quilter car les fabricants rajoute de plus en plus d’additifs chimiques sur les tissus, notamment pour faciliter le stockage.

Concernant la tension, il ne faut pas penser que nous sommes des magiciens. Si vous utilisez du molleton fin et/ou du molleton premier prix, il est plus que certain que vous aurez des difficultés avec la tension!

Apres avoir lavé ses patchs, il les met au sèche-linge avec un température basse pendant 30 minutes, puis il sort le patch pour le laisser finir de sécher naturellement.

Fil

Jamie Wallen préfère utiliser du fil polyester. Il va utiliser très majoritairement du taille 40 (sur la bobine et dans la canette). Parfois, il utilise du 60 sur la bobine, mais conserve toujours du 40 polyester dans la canette. Sa marque préférée est Isacord. Son deuxième choix est Glide et, si le client veut absolument du fil en coton, il choisit So Fine.

J’ai trouvé deux sites web français: Les Machines à Coudre de Patricia (à Lyon) et Coudre Paris, qui vend le fil Isacord.

Si vous souhaitez utiliser du fil invisible sur la bobine, il recommande Superior MonoPoly car c’est un fil polyester et non pas en nylon comme beaucoup d’autres. Il utilise dans la bobine du “blanc” sur du tissu blanc, sinon il utilise plutôt la nuance “Smoke” (traduit en français par “fumé”). Pour la canette, il utilise toujours du fil polyester.

Pour choisir sa couleur de fil, il regarde le patch et identifie les couleurs d’un ton “moyen” puis il choisit un fil quelques nuances plus clair que ce ton “moyen”.

La couleur préférée de Jamie Wallen en fil Isacord est le #0232 (une nuance de couleur or/vert chartreuse). En fil Glide, il préfère le “Prickly Pear

Il a insisté sur le fait que certaines machines n’aiment pas certains fils. Il faut toujours tester votre machine pour savoir si elle va bien fonctionner avec un type de fil ou pas. Ses machines fonctionnent très bien avec les marques citées, mais ce n’est pas le cas pour toutes les machines.

Dans la mesure du possible, il recommande de toujours utiliser la même couleur de fil dans la bobine et dans la canette. Si le client (ou vous) souhaite absolument utiliser 2 couleurs différentes pour la bobine et la canette, à ce moment, il recommande d’utiliser impérativement deux couches de molleton. Sinon, nous ne sommes pas des magiciens et la tension risque de ne pas être satisfaisante !!

Connaissances Techniques Handi Quilter, Formations Patchwork

Les Boîtiers de Canette pour les machines Handi Quilter

Il existe trois types de boîtiers de canette différents pour les machines long arm de Handi Quilter :

Pre-2017 Cerliani (avant-2017)
Post-2017 Cerliani (après-2017)
Koban

Les boîtiers de canette Cerliani sont utilisés dans les machines :

HQ Sixteen, HQ Sweet Sixteen, HQ Avanté et HQ Fusion

Cerliani-Boitier-CanetteIl n’y a pas de vis (B) pour le ressort sur les “après-2017” équipés d’encoches sur les côtés.

Le boîtier de canette Koban est utilisé dans les machines :

HQ Simply Sixteen, HQ Amara, HQ Forte et HQ Infinity
Koban-Boitier-Canette

Le ressort (A) est une pièce qui vaut moins de 10 euros mais, s’il est usé ou détaché (cela arrive de temps à autre), cela peut engendrer de gros problèmes de tension. Il faut se rappeler que le crochet de la machine tourne deux fois plus vite que l’aiguille, cependant le boîtier de canette ne bouge pas. C’est le ressort qui absorbe la friction et garde la canette en place pour empêcher tout effet de ‘yo-yo’ avec la force centrifuge.

Si le ressort est absent ou usé, les mouvements non-contrôlés de la canette modifie la prise du fil dans l’évidement de l’aiguille par le crochet, alors le point réalisé est de mauvaise qualité.

Ressort-canette-repos

Ressort-canette-en-appuis

Ressort-canette

L’amplitude du ressort au repos est d’environ 3 mm (photo 3) ; monté dans le boîtier de canette, la canette dépasse légèrement du boîtier de canette (photo 1). Lorsque vous pressez sur la canette, elle se retrouve alors légèrement en dessous du bord du boîtier (photo 2).

Si vous ne matelassez pas pendant un certain temps, pensez à retirer la canette du boîtier pour prolonger la vie du ressort.

* Sources : Keith Hayes, technicien certifié Handi Quilter, et “Know Your Bobbin Case” de Handi Quilter.

Connaissances Techniques Handi Quilter, Formations Patchwork

Les bases des aiguilles pour un Longarm Handi Quilter

Il y a de nombreux types d’aiguilles pour les différents modèles de machine à coudre. Pour les machines Long Arm de Handi Quilter, il y a un système, ou famille, de modèles spécifiques obligatoirement utilisés. Tous les modèles de machines HQ utilisent le système d’aiguilles de la famille “CANU 20:05”, système 134, avec un talon rond.  Les modèles suivants sont tous de cette famille :

134
DP x 5
135 X 5
135 X 7
797
SY 1955

Au sein de cette famille, il existe trois différents types d’aiguilles testées et approuvées pour les machines HQ – les modèles standards ou aiguilles à bout pointu, type (R) ; les modèles à bout rond, type FG ; et les modèles pour des machines à haute vitesse, obligatoire pour l’Infinity, type MR avec une géométrie particulière de la tige et de l’évidement, ce qui donne une résistance extrême à la déformation et donc un extrême stabilité et une protection optimale du fil. Type-R-FG-MR

Voici une autre illustration de la différence entre une aiguille standard et une aiguille MR :HQ-Aiguilles-Standard-Crank

Il existe différentes tailles d’aiguilles. Pour les type R (standard) et FG : 12/80, 14/90, 16/100, 18/110 et 20/120. Pour les aiguilles à haute vitesse, il y a des 12/80, 14/90, 16/100, 18/110, 19/120 et 21/130. Il faut utiliser la bonne taille d’aiguille selon le type de fil choisi.

Il est très important d’utiliser la bonne aiguille et de l’installer correctement car le synchronisation de l’aiguille avec le boitier de canette est au millimètre près.
synchronisation-aiguille-canette

Le type d’aiguille inclus avec la machine à l’achat est un modèle de type R. En ce moment, dans le monde anglophone du quilting, les modèles à bout rond, type FG, sont évoqués régulièrement. Quelles sont les différences avec le type R et pourquoi utiliser les FG ?

1) Les pointes à bout rond écartent les fibres au lieu de les couper, ce qui prévient des trous dans le tissu – surtout avec les batiks (et quand il faut enlever les points, c’est très agréable)

2) Les modèles FG réduisent les ruptures de fil et l’effilochage du fil quand la machine va de la droite vers la gauche.

3) Elles préviennent les points sautés

4) Elles ont une plus grande stabilité et sont moins sensible au fluage

5) Elles réalisent les points avec précision

6) Leur durée de vie est plus longue que les modèles type R…

Mais quand faut-il changer l’aiguille?

Cette première photo montre deux aiguilles Groz-Beckert #16, type R – une est neuve et l’autre a environ 100 000 points. La différence est quasi impossible à distinguer à l’œil nu.
Neuve-vs-100000

Voici une vue en gros plan des deux aiguilles. Cette photo montre l’aiguille neuve avec un bout pointu, lisse sur tous les surfaces entre le bas du chas et la pointe, et prête pour le matelassage.
Nouvelle-Groz-Beckert-16

Les deux photos suivantes montrent l’aiguille usée (à droite, l’usure est plus facile à distinguer). La flèche sur la droite montre une bavure sur un côté de la pointe de l’aiguille, et la flèche sur le bas montre une extrémité non plus pointue mais aplatie.
Pointe-R-endommage
L’aplatissement de l’extrémité rend la séparation des fibres du tissu plus difficile, ce qui implique un plus grand écartement des fibres. De plus, la bavure peut s’accrocher sur les fibres lors des mouvements de l’aiguille en haut et en bas, ce qui écarte d’autant plus les fibres. Au final, le trou est plus grand et l’aiguille peut même endommager les fibres du tissu.

Comment le tissu peut-il déformer une pièce métallique ? L’aiguille rentre et sort du sandwich 30 à 50 fois PAR SECONDE, selon votre modèle de machine. Le frottement de l’aiguille sur le tissu échauffe cette dernière, rendant alors le métal déformable. Le tissu, lui, ne s’échauffe pas car les points ne sont pas au même endroit à chaque piqué.

D’autres causes non liées au tissu peuvent déformer l’aiguille. Lors de déviations ou changements de mouvement brusques, l’aiguille peut heurter le boitier de canette ou le crochet.

Les aiguilles à bout rond peuvent également être endommagées. Ci-dessous une photo d’une aiguille neuve (à gauche) et d’une aiguille utilisée abondamment avec l’extrémité de la pointe aplatie (au milieu) ou courbe (à droite) :
Groz-Beckert-Bout-Rond

La question récurrente est : quand faut-il remplacer l’aiguille ? Beaucoup de quilteuses remplacent leurs aiguilles type R après chaque grand patchwork ou après quelques petits patchworks OU quand les trous laissés par l’aiguille deviennent anormalement grand OU lorsque le bruit de l’aiguille en mouvement est différent OU lorsque le sandwich commence à être accroché au passage de l’aiguille. Avec les aiguilles à bout rond, il est possible d’attendre un peu plus longtemps avant de les changer.

En conclusion, il est préférable d’utiliser des aiguilles neuves et de les remplacer fréquemment de sorte que l’empreinte de l’aiguille soit minimale et que vos points soient de meilleure qualité. Surtout que le prix est inférieur à 1€ l’unité.

Sources : my.groz-beckert.com, technicien certifié HQ Keith Hayes, “Handi Quilter Quilting Machine Needles” par Glen Salter, “Handi Quilter Technical Bulletin #0004”, kellyclinequilting.com

Formations Patchwork, Réalisations de Patchwork

Meilleurs Voeux

BIENVENUE EN 2020

Je vous présente tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année et pour la nouvelle décennie, tant que nous y sommes !!!

Cette année 2019 a été un succès pour L’Atelier du Longarm. J’ai matelassé pour des clients, créé de nombreux projets personnels et donné plusieurs formations ! Que du plaisir ! Voici un petit résumé photos de mon année patchwork :

Quelques un des patchworks clientes

2019-Year-in-Review-Customer-Quilts

Quelques patchworks et autres créations que j’ai réalisé pour moi-même ou offert

2019-Year-in-Review-Kim-Quilts-1

2019-Year-in-Review-Kim-Quilts-2

Et les nouvelles amies quilteuses !

2019-Year-in-Review-Trainings

 

Formations Patchwork, Techniques de Patchwork

ProStitcher : Une Formation sur le Fonctionnement

Le matelassage avec un machine à bras long (une “longarm” en anglais) peut être réalisé en piqué libre ou avec une assistance par ordinateur. Il y a différents systèmes sur le marché selon le modèle de votre machine. C’est un outil extraordinaire pour réaliser rapidement des motifs de matelassage compliqués avec votre machine.

Le Handiquilter ProStitcher vous permet de choisir un motif, présent dans l’ordinateur ou acheté auprès d’un concepteur ou conçu par vos soins, et de le réaliser sur vos patchs.

Le concept des 5 “R” (en anglais) : 1) Resize, 2) Rotate, 3) Repeat, 4) Reposition et 5) Run.

Dans l’ordre, vous choisissez un motif et

(1) modifier ses dimensions (plus grand ou petit, selon votre désir) et proportions,

(2) le faire pivoter dans toutes les directions,

(3) le répéter à volonté,

(4) le déplacer, et bien entendu,

(5) le matelasser.

En maîtrisant tous ces concepts, vous créerez des merveilles !!

Comme tout programme informatique, il faut le maîtriser. J’ai eu l’immense plaisir de former une nouvelle quilteuse sur l’utilisation du ProStitcher récemment.

Pour cela, j’ai créé un patchwork qui présente différentes techniques possibles (le nombre de motifs étant infini) avec le ProStitcher. Le voici de face et de dos :

HQ-ProStitcher-Retailer-Training-Sampler   HQ-ProStitcher-Retailer-Training-Sampler-Back

J’ai créé des blocs qui chacun représente une technique. J’ai ensuite créé un motif pour chacun d’entre eux.

Bloc1-Retailer-Training-Sampler
Ce premier bloc illustre la technique de l’ajustement du motif choisi à la dimension du bloc.

Bloc2-Retailer-Training-Sampler
Dans ce bloc, j’ai créé les hachures, puis j’ai ajouté l’étoile en retirant le motif hachure de l’intérieur.

Bloc3-Retailer-Training-Sampler
Pour ce bloc, j’ai créé le cheminement en indiquant uniquement les points, puis l’ordinateur a créé les lignes droites pour les relier.

Bloc4-Retailer-Training-Sampler
Ce bloc rassemble plusieurs techniques. Tout d’abord, dans chacun des triangles, j’ai orienté le motif à l’angle souhaité  et créé 2 motifs distincts dans le coin en haut à droite.
Le losange central a été réalisé en 2 passes distinctes en raison de la différence de hauteur entre l’espace de travail et celle du motif choisi.

Bloc5-Retailer-Training-Sampler
Pour ce bloc, j’ai extrait un élément d’un motif présent dans la base HQ ProStitcher (en dessous) et je l’ai centré.
Bloc5-Flower-Pots-Continuous-Lines-AnS

Enfin pour les bordures, j’ai utilisé différents techniques. Les possibilités sont nombreuses et chacun trouvera son bonheur avec ce merveilleux outil.

Bloc6-Retailer-Training-Sampler
Pour terminer, voici des motifs qui peuvent être répétés sur la totalité d’un patchwork en “edge-to-edge”.

Voici le patchwork créé par mon élève :

HQ-ProStitcher-Student-Sampler

Elle a laissé libre cours à son inspiration.

 

Formations Patchwork, Techniques de Patchwork

Cours de QAYG (Matelassage Au Fur et à Mesure) sur Longarm

La semaine dernière j’ai passé deux jours dans le magasin Les Machines à Coudre de Patricia à Lyon pour donner des cours sur la technique QAYG (Quilt As You Go – c’est à dire, Matelassage au fur et à mesure) sur Longarm! Nous avons utilisé la Simply Sixteen de HandiQuilter pour créer des coussins de A à Z. Nous avons piécé et matelassé directement sur la longarm!

Pour donner ce cours, il fallait créer un modèle à faire faire par des élèves. J’ai trouvé ce panel de la marque Stof et la gamme de tissus accordée – Nordic Hygge.

Stof-Nordic-Hygge

Il est magnifique en gris, vert ou rouge. Ainsi les élèves avaient la possibilité de choisir la couleur et réaliser leur coussin dans leur propre style.

Pour faire un coussin avec la technique de QAYG sur un longarm, il faut tout d’abord mettre un dos puis le molleton sur la machine. Ensuite, vous posez le tissu central endroit contre endroit avec votre première bande. Vous cousez les deux ensemble avec une largeur de 6 mm (1/4 de pouce) en utilisant une règle droite ou le “channel lock” (un accessoire qui permet le déplacement de la machine uniquement sur un axe horizontal ou vertical)

QAYG-premiere-etape

Vous continuez avec la même méthode à ajouter des bandes sur le côté de votre choix jusqu’à l’obtention de la taille souhaitée de votre coussin.

 

 QAYG-5

Pour ajouter un peu de fantaisie, j’ai changé le pied de biche sur la machine pour mettre le pied pour coucher le fil. J’ai choisi d’ajouter un fil métallique argenté.

QAYG-6

J’ai ajouté un petit peu de matelassage avec un autre fil métallique – mais cette fois plus fin. Pour ne pas détourner l’attention des jolis chevaux au centre, j’ai choisi de faire une ligne serpentine toute simple.

Puis on ajoute le dos du coussin avec votre méthode préférée. Pour celui-ci, j’ai utilisé la technique de housse en enveloppe. Et voilà le résultat!!

QAYG-Nordic-Hygge-Coussin

Les cours chez Les Machines à Coudre de Patricia à Lyon se sont super bien passés. J’avais une petite douzaine d’élèves sur 4 cours différents. Voici quelques photos des élèves accueillis lors du stage ainsi que de leurs coussins.

QAYG-Machines-Coudre-Patricia-Cours1 QAYG-Machines-Coudre-Patricia-Cours3

QAYG-Cours-Machines-Coudre-Patricia-Cours2 Cafe-Couture1

Cours1-Andrea-France-Marianne Cours2-Laetitia-Sandrine

C’est à refaire!!