Connaissances Techniques Handi Quilter

Technicienne Handi Quilter pour des révisions et réparations

Cet été, lors de mon séjour aux Etats-Unis, j’ai suivi la formation pour devenir technicienne Handi Quilter pour toutes les machines de la gamme : Sweet 16, Capri, Moxie, Simply 16, Avanté, Fusion, Amara, Forté, et Infinity

Vous pouvez à présent me confier les réparations et révisions – et surtout, si vous avez des difficultés ou des problèmes sur vos machines vous pouvez parler avec une technicienne en français !

Voici une photo du groupe de personnes présent pour la formation

Les machines Handi Quilter, comme toute machine telle que les voitures, nécessite des révisions périodiques comme indiqué dans vos manuels.

Une révision tous les 12 à 24 mois, selon l’utilisation – ou avant si vous dépassez les 10 millions de points.

Elle est très importante car votre machine est composée de nombreuses pièces qui nécessitent une lubrification. Il y a 6 différents types de lubrifiants spécifiques à utiliser selon la partie de la machine et cela nécessite des outils adaptés ! Il ne faut surtout pas mettre n’importe quel lubrifiant n’importe où ! Si vous ne faites pas la révision, vous risquez la panne et de coûteuses réparations pour votre machine.

Quand vous envoyez votre machine, il faut utiliser son emballage d’origine et l’installer sur une palette. L’organisation de l’envoi et le paiement se fait directement avec l’équipe Handi Quilter de Saint Vallier. Ensuite, je la prends en charge.

Par exemple, toute intervention sur les cartes électroniques nécessite un tapis antistatique ESD (décharge électrostatique) pour la mise à la terre.

N’hésitez pas à m’appeler si vous avez des questions ! Je suis là pour vous répondre !!

Réalisations de Patchwork

Thanksgiving

Thanksgiving est une fête américaine qui a lieu le quatrième jeudi du mois de novembre. C’est un moment fort dans l’année où chaque américain qui la célèbre réfléchit aux choses pour lesquelles ils sont reconnaissants. En ce jour de Thanksgiving 2021, je suis reconnaissante et je veux exprimer ma gratitude ici.

Merci à ma famille pour tout leur soutien, à mes amis pour leur amitié, à mes clientes pour qui j’ai fait du matelassage et à toutes les personnes que j’ai formées pour leur confiance.

Je suis reconnaissante d’avoir pu aller aux Etats-Unis et voir mes parents cet été, ainsi que de suivre une formation pour devenir technicienne agréée Handi Quilter.

J’ai eu le grand plaisir d’intervenir au cours de mon séjour aux Etats-Unis dans le live sur l’histoire du patchwork en France et j’ai pu montrer quelques-uns de mes ouvrages, notamment celui de mon interprétation du Loup Garou de ma cousine.

Et j’ai coché une case de plus sur ma liste des rêves : exposer un patch dans un grand show – Le Carrefour Européen du Patchwork – mon Quilt Météo

Pour toutes ces choses, ainsi que pour la santé pour moi et mon entourage, je suis très reconnaissante.

Happy Thanksgiving to All !!

Voici mon dernier patchwork cliente que j’ai matelassé en piqué-libre – le message d’amour et d’amitié sur le chemin du patchwork est tellement vrai !

Réalisations de Patchwork, Techniques de Patchwork

Molleton épais Edredon sur une longarm ?

Une longarm est une machine qui peut matelasser beaucoup de choses – tous types de tissus, y compris du cuir, du jean, et de la flanelle. Mais, est-ce possible de matelasser du molleton extrêmement épais également ? C’est une question que je me posai depuis longtemps – et j’ai décidé de le tester cette semaine pour savoir.

Oui ! C’est possible.

Depuis trois ans, j’avais un kit d’appliqué collé avec du tissu flanelle qui attendait sagement que je le réalise. C’est un patch édredon de 1m x 1m conçu par Florence Chambe de L’Atelier des Cœurs .

Le molleton épais édredon “fluffy” est bien nommé car il est extrêmement épais – 7.5 cm (3 pouces) et il pèse 500 gr/m².

Avant de commencer le matelassage, il fallait que je mette mon pied “Glide Foot” (le pied pour glisser) car avec cette épaisseur, impossible d’utiliser un autre pied.

En raison du nombre de couleurs différentes, j’ai choisi d’utiliser du fil invisible (Monopoly de Superior Threads) sur le top, et du fil Bottom Line (taille 60) d’une cannette pré-embobiné SuperBOB.

Il fallait que je décide comment le matelasser pour garder l’aspect ‘édredon’. Je savais que je voulais matelasser autour de tous les appliqués collés et donner du relief au reste de l’édredon. Avec autant d’épaisseur de molleton et la flanelle, qui est très agréable à matelasser, avoir la bonne tension des fils était extrêmement simple.

Une fois le matelassage terminé, j’ai rajouté le biais sur le top et je l’ai rabattu à la main … mais comme c’est très épais, il me fallait un autre technique pour que ce ne soit pas trop difficile. J’ai mis une petite ligne de colle sur le biais. Puis, une fois collé, je l’ai fixé avec le fer à repasser. Ensuite, je n’avais plus qu’à faire un point invisible sur le dos pour bien maintenir le biais.

Et voila! Un super joli édredon terminé – et un projet en attente de moins !!

Techniques de Patchwork

Presser sur un côté ou ouvrir les coutures

C’est un sujet qui fait débat entre les quilteuses qui préfèrent presser leurs coutures sur un côté ou ouvrir les coutures. Personnellement, avec chaque projet avant de commencer, j’évalue mon patchwork et je réfléchis au matelassage que je voudrais, puis j’ouvre mes coutures ou je presse sur le côté en conséquence.

Quels sont les avantages ( ) et les inconvénients ( ) de chaque méthode si vous matelasser ? Je pense que le sujet mérite discussion.

Voici quelques situations et les avantages ou inconvénients de chaque quand vous matelassez un ouvrage – avec une longarm ou une machine domestique :

CouturesOuvertesPressées sur un côté
Matelassage Custom
Solidité
Régularité de volume
“Bearding”

Matelassage Custom

Si vous voulez matelasser votre patchwork en mode ‘custom’ (chaque bloc est matelassé d’une manière différente sur tout le patch), une des pratiques de base est de coudre dans les coutures. Cette méthode sépare chaque pièce et définit le pièçage. Si vous ouvrez les coutures, il n’y a pas de côté bas du pli dans lequel nous pouvons coudre dans les coutures. Même la personne la plus experte en matelassage ne pourra pas être précise autour d’une ligne et chaque petit déviation sera très visible. Pour éviter cela, la quilteuse choisit un côté du tissu et matelasse à un ou deux points plus loin du pli de la couture.

Solidité

Si vous matelassez directement sur une couture qui est ouverte, les points de matelassage ne sont pas en train d’être cousus sur du tissu – ils sont directement sur les points de couture du top. Ces endroits risquent de s’ouvrir avec le temps et le dos n’est pas en train d’être ‘attaché’ au top.

Si vous pressez d’un côté et vous matelassez dans les coutures, les points de matelassage passent à travers les deux tissus, puis le molleton et puis le tissu de dos. Ceci est BIEN mieux fixé et votre patch tiendra mieux dans le temps avec les lavages.

Régularité de volume

Une point très positif, quand on choisit d’ouvrir les coutures, est que le top est mieux équilibré en terme de volume et votre pièçage est plus mathématiquement exact car la partie pliée du tissu de votre top ne rentre pas dans la marge de couture. Pour mes ouvrages avec beaucoup de coutures sur le biais / en angle, j’ai besoin de plus de précision.

Si vous choisissez de presser les coutures vers un côté, il est important d’inverser les côtés pour que les coutures s’emboitent les unes dans les autres. Ceci évite trop de volume – et peut éviter les déformations, les aiguilles cassées, etc.

“Bearding”

Les coutures ouvertes augmentent les chances que le molleton (comme les molletons polyester très gonflants ou le molleton 100% laine) sorte à travers les coutures et se voit sur l’extérieur (en anglais, cette phénomène s’appelle “bearding”). Si c’est le cas, la solution est de réduire le nombre de points par pouce.

Connaissances Techniques Handi Quilter

Lexique Anglais-Français de Matelassage

Je voulais, depuis longtemps, proposer ce lexique / dictionnaire anglais-français spécifique au matelassage avec des machines et cadres longarm de Handi Quilter car je connais les mots en anglais du matelassage machine, mais parfois, je cherche les mots exacts en français. Comme pour moi, j’imagine que d’autres personnes cherchent également les traductions des mots.

EnglishFrançaisNotes
backingtissu de dos / doublure 
backing pole (belly bar)barre d’appuipour le dos du patch (barre ventrale en mode standard)
basting (tacking of top, sides and bottom)bâtir / faufiler 
batting (American) / wadding (British)molleton / ouatine 
batting storage polebarre de pose du molleton 
beardingl’effet peluche du molleton sorti par l’arrière du patchcela peut arriver avec du molleton 100% coton – il faut mettre le côté petites fossettes sur le dessus (face vers le haut) et le côté à l’aspect de bouton doit être face vers le bas
bindingbiais 
bobbincanettetype M sur les longarms Handi Quilter
bobbin caseboîtier de canette 
bobbin winderbobineur externe pour canette 
borderbordure 
bracketscrochet 
buildupaccumulation 
carriagechariot 
carriage encoderconnecteur du régulateur de point / encodeur du chariot 
chalkcraie 
channel lockverrouillage des axesexiste en électromagnétique ou manuel
clamppincecourte = à saisir facile, longue = super, en forme de “C” = pince de maintien
continuous lineligne continue 
couching feetpieds à coucher le fil3 largeurs de trou : 1.5 mm, 2 mm et 3 mm
designdessin ou motif 
digital patternmotif numérique 
dot-to-dotpoints à relier 
echo feetpieds pour faire des échos3 largeurs d’échos : 3/8″ (.95 cm), 1/2″ (1.27 cm) et 3/4″ (1.9 cm)
edgebord 
embroiderybroderie 
eye (of the needle)chas 
eyelet (in thread guide)oeillet (dans le guide fil à 3 trous) 
expanding gaugeespaceur à boutonsSimFlex – lacoupedor.com
fabric marking penmarqueur à tissu 
fabric scrapéchantillon / chute de tissu 
to face a quiltfinition “toi et moi” 
framecadre 
free motion quiltingmatelassage en piqué-libre 
Glide Footpied pour glisserrecommandé pour les pantographes ou le Pro-Stitcher
Golden Threads paperpapier soie 
groove/scarf of needlerainure / entaillela rainure est devant / l’entaille est derrière
hand wheelvolant main 
handle barspoignéesavant ou arrière, reglable
height adjustment slots & latchesjeux d’encoche & levier d’encoche0 à 9 pour regler la hauteur de table, la plupart les fixe entre 3 et 6
Hex wrenchclé hexagonale ou clé Allen 
high-speed rotary hookcrochet rotatif robuste 
inchpouce égal 2,54 cm
jerkysaccadé 
keyed connectiondétrompeur
knobbouton 
laserlaserpour la mise au point, à gauche = plus large, à droite = plus fin
latchcrochet / loquet 
leaderle guide tissu de fixation sur les barres
levelling feetpied reglable pour aplatir ou nivelersur les cadres
lintpeluche (ou bourre) 
lint brushbrosse à bourre 
to loosendesserer 
micro footpied de biche pour micro-quiltingdonne énormement de visibilité
mount for feetpied de fixation/ support de pied 
needle systemsystème d’aiguille134R
nodenoeud 
open toe footpied de biche ouvert pour piqué-libre 
pantographpantographe 
to plugbrancher 
plumb lineligne de plomb 
pole couplerergosboutons en metal sur les barres
pole cradlesberceau de barre 
quarter inchquart de pouceUnité de mesure américaine égale à .635 cm
quilt top polebarre de dessus du quilt 
power cordcable éléctriqueutiliser la sécurité pour le maintenir en place
to quiltmatelasser 
quilting framemétier 
ratchetloquet (cliquet) 
rear pole (idler pole)barre du tendeur 
round shank (on needle)talon rond 
rulerrègle 
ruler basebase pour les règles 
to sagbailler 
screwvis  
to screwvisser 
selvedge/selvagelisière 
sight holetrou d’observation 
snap/floss into tension discstirer d’un coup sec dans le disque de tensionentendre un claquement
speedvitesse 
spirit levelniveau à bulle 
spoolbobine de fil 
square feetpieds carrésexiste en 2 largeurs : 1/4″ (.64 cm) et 1/2″ (1.27 cm) 
stencilstencil ou pochoir 
stirrupétrier 
SID (stitch in the ditch)coudre dans les coutures 
SPI (stitches per inch)points par pouceentre 4 et 18 SPI pour la Moxie & Simply 16, entre 4 et 22 SPI pour la Capri, et entre 4 et 24 SPI pour l’Amara, Forté et Infinity
SPM (stitches per minute)points par minutemaximums : Moxie & Simply 16 = 1800 SPM, Capri = 2200 SPM, Amara & Forté = 2500 SPM, Infinity = 3100 SPM
stitch lengthlongueur du point 
stitch regulatorregulateur de points 
sure footpied sûrUtilisation recommandée avec les règles
surge protectorprotection de surtension 
table legspattes (laterales et centrales) 
takeup leverlevier du releveur 
takeup polebarre du releveurla barre d’appel du tissu
templategabarit 
tension knobmolette de tensionpour avoir plus de tension (droite – dans le sens des aiguilles d’une montre), moins de tension (gauche – sens inverse des aiguilles d’une montre)
tension springressort de tension 
thread guideguide fil 
thread mastmât d’enfilage 
thread or spool pinporte bobine 
throat plateplaque à aiguille 
tie offpoint d’arrêt 
tool barbarre d’outils 
toggle switchinterrupteur à bascule0 = éteint, 1 = allumé
trackrails ou glissière 
to unplugdébrancher 
velcrovelcro ou ruban autoagrippant 
washerrondelle 
to weavetisserla dernière épingle sur les côtés doit être tissée 2 fois pour mieux régler la tension
wheelsroues 
wonkybancal / de travers 
yardyard unité de mesure américaine égale à 91.4 cm
 
Connaissances Techniques Handi Quilter, Techniques de Patchwork

Comment poser un biais directement avec une longarm

Happy Halloween!

Posez un biais sur un patchwork est la dernière étape de la création d’un patchwork – et souvent l’étape que nous redoutons car manipuler un grand patchwork sous le petit bras de notre machine domestique n’est jamais simple.

Cette semaine je vous ai préparé une vidéo qui vous montre comment poser un biais directement avec votre longarm – évitant ainsi cette manipulation tant redoutée ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires !

Le modèle de ce patchwork s’appelle Jojo et il est proposé par Gudrun de GE Quilt Designs de son livre “Stripology Mixology 2“. J’ai rajouté des bandes entre les blocs qui ne sont pas dans le patron original. Je l’ai matelassé en bord-à-bord avec des fantômes du modèle “Ghosts E2E” par Nancy Haacke de Wasatch Quilting. Voici quelques photos de mon patchwork terminé

Connaissances Techniques Handi Quilter, Techniques de Patchwork

Matelassage – 4 méthodes différentes

Est-ce que le matelassage peut vraiment changer le style d’un patch ? La réponse est “Oui”.

Voici quelques exemples d’un même patchwork matelassé quatre méthodes différentes. Vous verrez que, même si chaque top est une copie collé des autres, le patch finale est totalement changé grâce au matelassage. Ces patchworks ont été réalisé par les éducatrices au siège de Handi Quilter aux Etats-Unis.

Ce premier patch a été matelassé par Kristina Whitney. Elle l’a matelassé en utilisant des règles, du piqué-libre et du Pro-Stitcher.

Le deuxième patch a été matelassé par Kim Sandberg en utilisant uniquement le Pro-Stitcher

Le troisième patchwork a été matelassé par Kelly Ashton en utilisant des règles et du piqué-libre.

Et ce dernier patchwork a été matelassé en bord-à-bord avec le Pro-Stitcher par Kim Sandberg

Quand vous décidez sur votre ‘plan de matelassage’, il faut prendre en compte ce sur quoi vous souhaitez mettre en avant, ainsi que l’utilisation finale du patch. Si le matelassage est très serre (comme le 3eme), le patch sera plus raid. S’il y a moins de matelassage (comme le 4eme), le patch restera plus souple.

J’aime beaucoup utiliser mon Pro-Stitcher Designer pour proposer différents matelassage à mes clientes pour qu’elles ont une meilleur idée du rendu du patch et puisse mieux décider. Ma cliente (ou moi-même) prend une photo du patchwork de face. Ensuite, je l’intègre dans le PSD et je propose plusieurs options jusqu’à que nous trouvions un matelassage qui plait. Voici quelques exemples que j’ai proposé pour un matelassage en bord-à-bord pour un patchwork d’une cliente.

Venus-Quilt
Réalisations de Patchwork, Techniques de Patchwork

Venus

En juin 2020, j’ai vu ce patch, “Venus”, sur le site web de Gudrun Gisladottir (GE Designs Iceland) et je savais que je voulais le faire.

Voici comment construire les blocs. Vous commencez avec deux carrés de 25 cm (10″) de tissu contrasté et vous les découpez comme ci-dessous. Ensuite, vous inversez les deux bandes du milieu et vous les rassemblez

Une fois assemblé, il faut le couper pour que tous les blocs soient exactement de la même taille.

J’ai terminé tous les blocs 2 jours plus tard… mais l’assemblage des blocs principaux en octobre 2020. J’ai testé plusieurs différentes dispositions des blocs.

Finalement, j’ai choisi cette disposition

Je voulais avoir un patch plus grand pour un lit double. J’avais des bandes de 2.5″ (5cm) des mêmes tissus. L’idée m’est venue de les ajouter autour pour agrandir le top. J’ai testé la disposition des bandes en prenant une photo en noir et blanc pour bien voir les différents degrés des valeurs (clair, moyen, foncé) des couleurs. La dernière bande est plus large (6″ ou 15cm) et est uniforme en couleur.

Maintenant que le top est prêt (janvier 2021), il fallait concevoir le matelassage. Comme c’est pour un lit et je veux que le patch reste doux, je ne voulais pas trop le matelasser. Apres avoir fait plusieurs simulations avec Pro-Stitcher Designer, j’ai choisi le motif “Joyful” (“Joyeux ou Heureux” en français) de Christy Dillon de My Creative Stitches. J’ai créé une étiquette pour le patch

Mais il m’a fallu encore quelques mois pour trouver du temps pour faire le matelassage (car les patchs clientes restent une priorité). De retour des USA cet été, j’ai décidé que c’était le moment. Je l’ai matelassé le 24 septembre! Quinze mois plus tard, le lit de la chambre d’amis a finalement son patch … avec ses coussins assortis!

Réalisations de Patchwork, Techniques de Patchwork

HQ Live : l’histoire du patchwork en France

J’ai eu l’immense privilège de filmer avec Handi Quilter aux Etats-Unis cet été. Le sujet principal de la conversation était l’histoire du matelassage en France. Voici le lien pour le Live (en anglais) sur YouTube le 12 octobre 2021 à 20h00

Pour ceux qui ne parle pas l’anglais, voici un résumé des sujets de conversation :

  • Présentation de mon parcours dans le patchwork
  • De quand date les plus anciens patchworks et comment les techniques sont arrivées en France
    • La technique est utilisée à partir du Moyen-âge pendant les Croisades : les vêtements matelassés sont portés par les Croisés sous leurs armures pour les protéger
  • Le boutis
    • l’histoire depuis ses origines, après avoir été ramené d’Orient par les croisades et Marco Polo, jusqu’en Sicile puis transformé de leur technique de trapunto en la technique du boutis à Marseille
    • les outils : la batiste Suisse, des mèches de coton spéciale boutis n°8 & l’aiguille à boutis n°26 de Bohin d’une longueur de 90mm
    • le travail plus moderne de Hubert Valeri
    • le boutis est inscrit à l’inventaire du Patrimoine Culturelle Immatériel de France en 2019
    • comment faire le sertissage avec une longarm
  • Le piqué Marseillais
  • Le patch à languettes et les ouvrages de la collection de Michel Perrier qui seront exposés au salon Aiguilles en Fête à Paris en 2022
  • Le patchwork en France depuis les années ’70
  • Les tissus typiques “français”
    • Provençale
    • Vichy
    • Toile de Jouy (et le patchwork de Brigitte Dumaine)
  • La création de France Patchwork et la revue “Les Nouvelles”
  • Mon travail avec le logiciel Pro-Stitcher Designer

Chenille-It Wanda coussin
Réalisations de Patchwork, Techniques de Patchwork

Chenille-It

Cet été en visite aux Etats-Unis, j’ai pu rendre visite à Nanette Holmberg, la créatrice de Chenille-It. Elle a un diplôme de la mode et cherchait un moyen d’utiliser la chenille plus simplement. De cette recherche elle a créé son produit phare : Chenille-It

Vous placez votre bandeau de Chenille-It à l’endroit où vous souhaitez et vous cousez une ligne droite au milieu de la bande. Ensuite vous mettez votre réalisation au lave-linge et sèche-linge (ou vous le grattez beaucoup) et voilà ! La Chenille-It se révèle. Dans la photo ci-dessous vous voyez les deux largeurs des bandes – avant lavage/séchage et après.

Les deux largeurs sont 3/8″ (95 mm) et 5/8″ (159 mm). Et Chenille-It existe en 22 coloris ! Je n’ai pas pu résister. J’ai acheté 14 différents coloris pour tester !!

Elle a commencé par utiliser Chenille-It pour créer des vestes hyper doux avec un support hydrosoluble (la veste verte et l’écharpe blanche) puis elle en a rajouté directement sur ses vêtements (les vestes blanche et enfant). Voici quelques exemples.

Ensuite, elle a montré différents façons que Chenille-It puisse être utiliser sur des patchs. Si vous aimez faire de l’appliqué collé, vous pouvez utiliser Chenille-It pour cacher les bords et appliquer en même temps. Voici une photo d’une de ses patrons qui utiliser cette méthode : “Venetian Windows” (les fenêtres de Venise)

Vous pouvez également l’utiliser pour définir un espace ou pour faire comme une vitrail. Les coussins sont super simple et rapide à faire

Et si vous ne voulez pas faire de l’applique, vous pouvez prendre un tissu comme celui-ci et faire le tour – tout le monde croira que c’est de l’appliqué, mais en réalité, c’est juste un tissu imprime.

C’est très simple à utiliser sur une longarm ou sur une machine domestique. Comme je n’avais pas ma longarm aux Etats-Unis, voici ce que j’ai fait quand j’étais chez ma mère sur sa machine domestique. Le Chenille-It rajoute une touche extra sur une réalisation – et c’était exactement ce dont ce coussin avait besoin !!