Blog

Points-saute
Connaissances Techniques Handi Quilter

Votre fil saute ou s’effiloche : Pourquoi ?

Quand vous matelassez avec votre long arm, si le fil saute des points ou s’effiloche, quelle peut être la cause du problème ?

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un point sauté ? Quand vous voyez que le point est plus long que normal avec un ou plusieurs trou où l’aiguille a pénétré mais pas le fil. Si l’aiguille n’a pas pénétré le tissu, cela veut dire qu’il y a un problème avec vos encodeurs. Mais cela n’est pas le sujet du jour.

Comment se forme un point ? Il se forme quand le crochet de la machine attrape une boucle à l’arrière de l’aiguille et fait passer ce fil tout autour du panier du crochet, le boîtier de canette, la canette et le fil de la canette. A ce moment les fils de dessus et dessous se tortillent et forment un nœud (un point) qui se cache dans le molleton. Voici un lien pour une vidéo qui montre la formation d’un point et comment un point est sauté. S’il n y a pas de boucle, il n’y a pas de point !!

La boucle se forme grâce au principe scientifique de la friction. C’est pour cela que parfois, avec les fils glissants, il y a des problèmes de saut. Quand la taille de l’aiguille est approprié au fil et au tissu, le fil est pincé contre l’arrière de l’aiguille. Il est également très important d’avoir une bonne qualité de fil pour supporter la friction.

Si l’aiguille (et du coup, la rainure) est trop petite pour le fil, le fil serait alors difficile à enfiler et il y aura trop de friction entre le fil et le chas de l’aiguille. Le fil aura de la friction à l’avant et à l’arrière de l’aiguille. Une partie de la boucle sera tirée vers l’avant faisant que la boucle sera une cible plus petite pour le point du crochet. Ceci augmente les chances des points sautés.

Si l’aiguille est trop grande pour le fil, l’aiguille percera un trou trop grand et la friction entre le dos de l’aiguille et le tissu sera réduit. Alors, la boucle ne se formera pas correctement car il se peut que le crochet la ratera ou peut être heurté par le crochet (qui est pointu), ce qui peut endommager ou effilocher le fil.

A mesure que la taille des aiguilles augmente, voici quelques caractéristiques des aiguilles de la famille (ou système) “CANU 20:05”, type 134, avec un talon rond :

  • La tige s’allonge
  • La rainure devant l’aiguille devient plus large pour protéger le fil du pincement du tissu du top (la boucle est formée à l’arrière de l’aiguille)
  • Le chas devient plus grand
  • l’encoche (ou évidement) derrière devient plus grand pour prévenir l’interférence avec le crochet.

D’autres causes du mauvaise formation d’une boucle :

  • Votre machine n’est plus synchronisée correctement et la boucle ne se fait plus. La distance entre la position la plus basse de l’aiguille et la position quand la boucle se forme doit être de 2.2mm (pour l’Infinity, c’est 2.6mm). Voici une photo d’une bonne synchronisation entre l’aiguille et le point du crochet quand l’aiguille est à 2.2mm du point le plus bas.
Synchronisation aiguille crochet
  • Quand l’aiguille n’est pas insérée jusqu’en haut (vous ne pouvez alors pas voir le haut du talon de l’aiguille au travers du trou d’observation). Ceci change la taille de la boucle et augmente les chances que la boucle soit manquée par le crochet.
  • Si vous avez tourné l’aiguille un tout petit peu vers la droite ou le gauche, la position de la boucle sera alors avancée ou retardée en relation avec le crochet rendant la possibilité que la boucle soit accrochée ou ratée complètement. Quand le crochet accroche la boucle, ceci effiloche ou casse carrément le fil. Si le crochet rate la boucle, ceci crée des points sautés. Voici une vidéo que j’ai fait qui montre comment correctement changer une aiguille.
  • Si les tensions du fil de haut et de la canette sont équilibrés mais que les deux sont trop serrés ceci peut tirer l’aiguille et changer la position de l’aiguille et la boucle, permettant au crochet de rater ou d’accrocher la boucle.
  • Si la barre du pied de biche (et par conséquent, le pied de biche) est trop haut, le tissu peut se soulever avec l’aiguille et le fil et la boucle ne se formera pas correctement. Vous devez voir entre 5 et 7 pas de vis sur la vis de la barre de pied de biche. Si besoin, vous pouvez simplement soulever le pied de biche avec votre main pour faire passer le sandwich entre le pied et la machine car la barre du pied de biche est équipée d’un ressort.
  • Si vos mouvements sont trop rapides ou trop saccadés/brusques, quand vous déplacez la machine, l’aiguille peut se courber légèrement et la position de la boucle peut être par conséquent changée, ce qui donne la possibilité que la boucle soit manquée par le crochet.

Connaissances Techniques Handi Quilter

Quels fils pour une Longarm ?

Quel fil utiliser avec une longarm ? Voici quelques astuces :

  • Vous pouvez utiliser tous types de fil pour le matelassage avec votre longarm Handi Quilter, à condition que le fil soit de bonne qualité.
  • Les fils que vous utilisez dans vos cannettes et dans la bobine n’ont pas besoin d’être le même type de fil, mais il est fortement recommandé que les couleurs en haut et en bas soient les mêmes.
  • Si vous utilisez un fil qui est plus fin, le fil se fondra plus facilement avec le patchwork, donnant un joli relief sans être trop visible. A l’opposé, un fil plus épais sera plus visible.
  • Il n’est pas recommandé d’utiliser du fil mousse pour surjeteuse car ce type de fil à tendance de se couper facilement car il n’est pas assez solide pour la longarm.
  • Si vous utilisez du fil invisible, comme le Monopoly de Superior Threads, il est taille 100 (très fin). Il faut donc utiliser une aiguille de taille 14. Il ne faut alors utiliser qu’un seul des trois trous dans le guide fil à trois trous. Et il faut relâcher la tension du haut pour qu’elle soit beaucoup moins élevée qu’à l’habitude.
  • Si vous utilisez un fil polyester trilobale (comme Glide de Fil-Tec ou Magnifico / Fantastico de Superior Threads – tous de taille 40), il est recommandé d’utiliser une aiguille taille #18. Ces fils sont plus ‘glissants’ et ont tendance à sauter plus facilement des disques de tension.
  • Le fil 100% coton marche très bien (comme le Mako d’Aurifil ou King Tut de Superior Threads). Il a tendance à faire un petit peu plus de bourre que le fil polyester.

Qu’est-ce que j’utilise ? La réponse courte est : de tout ! Mais plus sérieusement, je cherche le fil qui va bien avec le projet que je vais faire – et surtout la bonne couleur. Si je dois choisir entre deux couleurs très proche, en générale, je choisirais le fil qui est un petit peu plus foncé que les tissus du top pour qu’il se voit un tout petit peu.

Voici mes différents types de fils : du Gunold Cotty 30 (pour les fils un peu plus épais en coton), de l’Aurifil de taille 50, du WonderFil InvisaFil (100 wt), Madeira & Gutermann, et beaucoup de Superior Threads de plusieurs types et tailles différents- du So Fine 50, Monopoly en clair et plus foncé, Magnifico, Fantastico, King Tut, Bottom Line, Razzle Dazzle, Masterpiece, et Sew Sassy.

Et voici une dernière petite astuce – j’utilise du “Hugo’s Amazing Tape” pour ranger mes fils (surtout les fils très glissants) car il garde bien le fil autour de la bobine ! C’est un faux scotch qui s’accroche à lui-même mais n’accroche absolument pas au fil et il est réutilisable. J’adore !

Connaissances Techniques Handi Quilter

Comment bâtir un patch en position ClearView

Il n’y a pas qu’une seule manière de bâtir un patch. Chacun doit trouver la manière qui fonctionne le mieux pour soi. Ceci est ma façon de bâtir mes patchs quand j’utilise la position ClearView (basse) et que j’épingle aux barres.

Etape 1 : Les trois leaders doivent tous pendre vers l’arrière de la barre. Equerrez votre tissu de dos pour qu’il soit prêt (vous pouvez visionner comment faire cela ici).

Etape 2 : Prenez le leader sur la barre pour le tissu du dos et passez le au-dessus de la barre pour le top

Etape 3 : Posez le tissu du dos (avec l’endroit du tissu vers le bas) sur les barres et pliez le bas du tissu de dos sur environ 10 cm

Etape 4 : Prenez le leader pour le tissu du dos et l’aligner sur le tissu du dos

Etape 5 : Epinglez le bas du tissu de dos, côté leader, puis tirez le tissu de dos pour qu’il pende derrière les barres

Etape 6 : Utilisez la gravité et le tissu sur la barre releveuse pour bien étirer le tissu et tournez la barre pour le tissu du dos (avec la main sur la barre, pas sur le tissu) pour enrouler le tissu de dos jusqu’à que 5 cm pende vers l’arrière.

Etape 7 : Prenez le leader de la barre releveuse et passez le autour de la barre de renvoi pour former un “burrito” (ou crêpe). Ici, j’utilise un Super Leader (qui mesure 70 cm de large au lieu de 43 cm sur les leaders standard).

Etape 8 : Alignez le haut du tissu de bas avec le leader et épinglez-le au leader, côté tissu de dos.

Etape 9 : Tournez la barre releveuse pour tendre le tissu de dos. Vous pouvez faire un aller-retour en tournant les barres pour enlever un creux, si besoin. Le tissu de dos doit être bien tendu.

Etape 10 : Posez votre top (avec l’endroit du top vers le haut) sur le tissu de dos et la barre releveuse, puis pliez le bas du top 10 cm vers le haut.

Etape 11 : Alignez le leader pour le top avec le haut du pli, et épinglez-les ensemble, côté leader. Pour le tissu de dos, j’utilise les épingles Handi Quilter. Mais pour le tissu du top, souvent j’utilise des épingles plus fines à tête de fleur pour laisser moins de trous au final.

Etape 12 : Comme dans l’étape 6, utilisez la gravité et le tissu sur la barre releveuse pour bien étirer le tissu et tournez la barre pour le top (avec la main sur la barre, pas sur le tissu) pour enrouler le tissu de top jusqu’à qu’il soit à 10 cm de la barre de renvoi.

Etape 13 : Laissez pendre le top vers l’avant et posez le molleton sur le tissu de dos / passez entre la barre pour le tissu du dos et la barre pour le top. Une fois les tissus enroulés autour des barres, j’utilise un petit aimant pour tenir les leaders autour des barres.

Etape 14 : Faites votre ligne de plomb sur le molleton et le tissu du dos en utilisant les barres de derrière pour avoir une ligne parfaitement droite.

Etape 15 : Alignez le haut de votre top sur la ligne de plomb et épinglez le pour qu’il ne bouge pas quand vous bâtissez le top au tissu de dos et molleton

Etape 16 : Bâtissez votre top en premier en haut, puis ensuite sur les côtés. N’oubliez pas d’enclencher les cliquets sur les barres pour que le tout ne bouge pas lors du matelassage !

Vous êtes prêts à matelasser maintenant !

Réalisations de Patchwork

Un patch pour ma mère

J’ai commencé un patchwork pour ma mère en mars 2020 pendant le premier confinement avec Gudrun de GE Quilt Designs. Gudrun a animé son ‘Strip Along 2020 ~ Strip to Shore‘ – ceci revient à assembler un patch en même temps qu’elle. Elle donne des conseils et des astuces en live pour le réaliser. Il a eu lieu pendant 4 semaines entre fin mars et mi-avril 2020. C’était génial !

Ma mère adore la couleur violette et j’avais un jelly roll de batiks de Wilmington Prints de la collection “40 Karat Jewels” qui s’appelle Royal Treatment. J’ai ajouté du tissu noir pour le fond et c’était parti!

Une fois tous les blocks de demi-hexagones terminés, il fallait choisir le placement, puis les assembler.

Voici le top terminé…

mais il manquait des bordures et je n’avais plus de tissu violet. Le patch a dû attendre mon séjour aux Etats-Unis… et fin novembre 2021, j’ai terminé le top.

Pour mon premier patch à matelasser en 2022, j’ai décidé que le Strip to Shore de ma mère serait l’heureux élu !! J’ai joué avec Pro-Stitcher Designer pour voir si je voulais faire un matelassage personnalisé ou un bord-à-bord.

Les batiks sont tellement beaux que je ne voulais pas distraire le regard, et le matelassage n’allait pas trop se voir. J’ai choisi de faire un bord-à-bord – Adena with Flowers par My Creative Stitches. J’adore le résultat final !

Le patch attend sagement que ma mère vienne le récupérer – et en attendant, il rend le lit de la chambre d’ami super joli !!

Connaissances Techniques Handi Quilter

Comment utiliser du tissu Minky pour le dos

Cette semaine, j’ai testé l’utilisation du minky – un tissu à pois en relief qui est extrêmement doux et moelleux.

Ci-dessus, je l’installe en position Standard (haute). Le tissu est très extensible. Il faut donc essayer de ne pas trop le détendre. Pour cela, j’attache les lisières aux barres. Après avoir attaché le bas du dos à la barre pour le tissu du dos, je le pose sur la barre releveuse.

Une fois attaché à la barre releveuse, il prend la forme comme ci-dessous. Le tissu est déjà un peu détendu, mais pas trop, sur les côtés.

J’ai ensuite fait la ligne de plomb et bâti le haut de mon patch directement car, comme c’est un petit patch pour un bébé, j’ai décidé de flotter le top.

J’ai testé trois couleurs de fil Omni (un blanc cassé, un jaune clair et un bleu clair). Au final, j’ai choisi le fil bleu clair, car c’est pour un petit garçon et j’ai trouvé que c’était la couleur de fil la plus adaptée.

Le motif de matelassage E2E (bord-à-bord) s’appelle “Lorien’s Rooster” de Hermione Agee, et je trouve qu’il rend super bien! Quand j’ai enlevé le patch du bâti, uniquement le bas était un peu détendu. Après lavage, le patch est plat!! Je suis très heureuse avec le résultat – et je trouve que le matelassage sur le minky donne un relief très intéressant.

Le patron des 2 hexagones vient du livre “Park Bench” – Julie Herman de Jaybird Quilts

Connaissances Techniques Handi Quilter

Différences entre les positions ClearView et Standard

Les cadres Handi Quilter Studio2, Gallery2 et Loft proposent deux positions différentes : Standard (haute) ou ClearView (basse). L’une n’est pas meilleures que l’autre – ce sont deux options qui vous sont offertes pour travailler dans la position que vous souhaitez. Laquelle choisir et pourquoi ?

Qu’importe la position choisie, le tissu du top doit avoir l’endroit du top vers le haut, le tissu de dos doit avoir l’endroit du tissu vers le bas.

La position Standard (Haute) :

Les plus :

  • Accès facile à la canette
  • Accès facile au molleton
  • Plus facile de nettoyer et de l’huiler autour du boîtier de canette
  • C’est plus facile de faire “flotter” le top

Le moins :

  • Quand vous utilisez des règles, vous avez un peu moins d’espace de travail car la règle peut buter contre la barre du ‘top’

La position ClearView (Basse) :

Les plus :

  • Vous avez plus d’espace de travail quand vous utilisez des règles
  • Vous pouvez voir plus du patch
  • C’est plus facile si vous êtes de petite taille

Les moins :

  • L’accès à l’espace autour du boîtier de canette est plus difficile
  • Vous ne pouvez pas voir s’il y a des plis dans le molleton, car le top est incliné vers le bas
  • Il faut vérifier votre espace de travail avant de matelasser car vous avez l’impression d’avoir plus d’espace visuellement qu’il y a en réalité.

A bientôt pour une publication sur comment bâtir dans chaque position !

Réalisations de Patchwork

Le Loup Garou et la tête de saumon-truite

Un de mes patchworks dont je suis très fière est mon Loup Garou. L’idée pour ce patchwork ‘wholecloth’ m’est venue car ma cousine est artiste. Elle a créé une œuvre d’art de Loup Garou dans le style des indiens du nord-ouest des Etats-Unis où j’ai grandi. Je me suis dit que de le créer en matelassage sera un beau cadeau … et je m’y suis mis !

Pour commencer, j’ai pris une photo de face du loup garou. Je l’ai importé dans mon Pro-Stitcher Designer et je l’ai numérisé avec la fonction de numérisation automatique. Voici le résultat.

J’ai modifié le motif un tout petit peu pour le rendre plus lisse. Une fois prêt pour le matelassage, j’ai créé un top avec les couleurs typiques des indiens du nord-ouest – c’est à dire les couleurs bordeaux, noirs et blanc. J’ai matelassé ensuite le loup-garou. Mais il manquait quelque chose dans le coin gauche du top. J’ai décidé de créer également la tête de saumon-truite qui est typique des tribus Haida and Tlingit. J’ai fait une ronde des têtes de saumon-truite avec le Pro-Stitcher Designer, et ensuite j’ai agrandi le rond pour que je puisse mettre une tête de saumon-truite au milieu.

Voici une photo du dos (en blanc) et du devant (en noir) quand c’est matelassé :

Pour les bordures, j’ai cree la plume typique des tribus :

J’ai ensuite utilisé une partie du Loup Garou pour créer un petit motif à répéter pour la bordure blanche. Et voila! Je suis extrêmement fière de mon Loup Garou – et ma cousine est ravie de son cadeau !!

Connaissances Techniques Handi Quilter

Options pour bâtir votre dos aux leaders

Il y a plusieurs méthodes pour bâtir votre dos aux leaders : avec des épingles, avec des “Red Snappers“, avec votre machine domestique (pour ne pas se piquer avec les épingles), ou avec des fermetures éclairs.

C’est quoi un “Leader” ? La traduction de leader est “guide”. Les machines Handi Quilter sont livrées avec 3 leaders par machine pour les cadres Studio2, Gallery2, Loft et Little Buddy. Ce sont des tissus spécialement conçus pour fixer votre patch sur les barres. Ils existent en taille standard de 17 pouces (43 cm) de large et en taille super de 27 pouces (68 cm) de large. Ils sont de la longueur de vos barres – le plus longue étant de 335 cm (11 pieds) et le plus court de 137 cm (4.5 pieds).

Une des premiers choses que je conseille aux nouveaux utilisateurs, c’est d’avoir plusieurs set de leaders. Pour moi, j’ai coupé un leader en 2 que j’utilise quand mes patchs sont moins de 170 cm de large (67″), et un autre leader en 3 que j’utilise quand mes patchs sont moins de 110 cm de large (44″). Ceci assure que les leaders ont la même tension sur toute leur largeur et ne se déforment pas.

Quand le dos est juste un petit peu plus petit que vos leaders (ou que vous n’avez pas plusieurs sets de leaders), vous pouvez utiliser des petits aimants pour attacher l’excédent aux barres. J’utilise des SewTites (comme sur la photo ci-dessous)

Aujourd’hui je vais vous montrer l’option #3 : comment bâtir votre dos aux leaders avec votre machine domestique. La première question qu’il faut se poser est comment sont orientées vos barres. Sont-elles en mode standard (c’est à dire en position haute) ou en mode ClearView (c’est à dire en position basse). En mode standard, les leaders des 2 barres avant tombent vers le milieu. En mode ClearView les leaders tombent tous les deux vers l’arrière. Pour cette démonstration, mes barres sont en mode standard.

Une fois que l’orientation des leaders est établie (et que le milieu de chaque leader est bien signalé) je pose mes leaders au sol orientés correctement. Je trouve le milieu de mon dos et je l’aligne au milieu des deux leaders et je l’épingle pour amener à ma machine domestique. Je mets ma machine domestique avec le plus long point possible pour enlever les points de bâtis le plus facilement (pour ma machine, c’est 5).

Je monte préférablement mes barres en mode standard, donc j’ai écrit sur le leader le côté où il faut coudre

Ensuite, quand le dos est tendu sur les barres, il ressemble a ceci :

Une fois que vous aurez bâti tout le top à votre dos, vous pouvez facilement décrocher votre patch avec les Velcros pour mettre un autre patch sur le métier. Ceci permet de travailler plusieurs patchs à la fois! Et quand vous aurez terminé le patch, vous sortez votre découd-vite et le tour est joué!!

Magasins, Foires, et Expos de Patchwork, Réalisations de Patchwork

Top 9 de 2021 sur Instagram

Voici mon Top 9 sur Instagram pour 2021 !! Ces photos représentent une belle année pleine de quilting et de bonheur ! Je vous présente mes meilleurs vœux et une excellente année 2022. Une explication de chaque photo est ci-dessous :

#1 : Mon Quilt Météo 2020 – sans bordure et sans matelassage … mais les 12 mois ensemble !

#2 : Le patchwork d’une cliente (Mme Vallée) que j’ai matelassé en piqué-libre entièrement

#3 : Une méga-grande machine à coudre chez Nuttall’s Sewing Centers à côté de Salt Lake City, Utah aux Etats-Unis

#4 : Le patchwork Astrid de ma mère que j’ai matelassé avec le motif “Bubbles Everywhere” de Sweet Dreams Quilting Studio en bord-à-bord avec le ProStitcher

#5 : Le stand Handi Quilter au grand show Carrefour Européen du Patchwork à Sainte-Marie-aux-Mines en septembre

#6 : Une photo de moi pour me présenter lors du #igquiltfest2021

#7 : Le patchwork d’une cliente (Mme Clarke) – le quilt mystère 2021 d’Edyta Sitar que j’ai matelassé avec le motif “Augusta” de My Creative Stitches en bord-à-bord avec le ProStitcher

#8 : Une photo de mon premier grand patchwork que j’ai matelassé avec un machine domestique – et qui m’a fait découvrir les longarms. C’est un patchwork pour ma fille réalisé en 2013 que j’ai piècé avec la méthode du “paper piecing”

#9 : Le patchwork d’une cliente (Mme LeGad) avant le matelassage.