Connaissances Techniques Handi Quilter

Protection contre les Surtensions pour votre Longarm

Nous investissons dans nos longarms car elles nous font rêver et laissent libre cours à notre créativité. Mais comment protéger notre machine une fois qu’elle est chez nous ? Il est très important d’avoir la bonne installation pour nos machines pour qu’elles ne soient pas assujetties aux aléas de la météo (des orages plus ou moins violents) ou de notre réseau électrique. Si vous avez un parafoudre qui protège votre maison en totalité, cela protègera votre machine également de la foudre. Mais si vous n’avez pas cela (et ce n’est pas obligatoire), l’achat d’un onduleur est fortement recommandé.

Les ingénieurs Handi Quilter ont publié un article sur ce sujet – et je pense que c’est important de le traduire en français. Le voici :

Parafoudre ou Multiprise ou Onduleur

La plupart des quilteurs voudront protéger leurs investissements contre les surtensions électriques imprévues qui pourraient endommager leurs machines, comme la foudre. Un parafoudre (ou un onduleur) de bonne qualité peut remplir cette mission.

La première chose à comprendre est qu’une multiprise n’est pas la même chose qu’une protection contre les surtensions. Une multiprise de base n’a aucune protection contre les surtensions, sauf si elle est équipée comme un parafoudre. Un modèle entrée de gamme est une rallonge avec plusieurs prises seulement. Si la mention parafoudre ou une valeur en Joules n’est pas indiquée, il s’agit également d’une multiprise standard. Plus l’indice Joules est élevé, plus vous bénéficiez d’une protection contre les surtensions pour votre machine longarm. Nous recommandons un minimum de 2000 Joules pour protéger votre machine longarm.

Un onduleur (UPS en anglais) est un dispositif de batterie de secours destiné à alimenter votre appareil en cas de panne de courant. La plupart des onduleurs incluent également une suppression des surtensions ainsi que plusieurs prises. Vérifiez la valeur Joules pour déterminer la qualité de la suppression des surtensions. Bien qu’un onduleur ne soit pas nécessaire pour protéger votre machine longarm, certains quilteurs trouvent pratique d’en avoir un lorsqu’ils utilisent le Pro-Stitcher pour permettre au système informatisé de terminer le quilting en cours pendant que l’alimentation électrique principale du bâtiment est interrompue.

Comment sélectionner le parafoudre ou l’onduleur approprié

La plupart des parafoudre vous donneront la valeur nominale en Joules, mais ne vous indiqueront peut-être pas une valeur maximale en watts, en ampères ou en VA (VoltAmpères). En effet, ils sont généralement conçus pour être utilisés sur une prise domestique standard et devraient être suffisants pour supporter la charge de votre machine longarm. N’oubliez pas que l’indice Joules vous indiquera le niveau de protection dont vous bénéficierez.

Pour un onduleur, vous devrez déterminer les watts ou VA appropriés (en fonction de la façon dont le fabricant annonce son produit). Le tableau ci-dessous devrait vous être utile pour déterminer le nombre de watts ou de VA que vous devez rechercher. Plus la valeur est élevée, plus vous pouvez brancher d’appareils sur votre onduleur et plus il alimentera votre système longtemps en cas de panne de courant. Le tableau ci-dessous est destiné à sélectionner l’équipement approprié et n’indique pas nécessairement la quantité d’énergie utilisée par votre machine longarm à un moment donné. Cela variera en fonction de l’utilisation.

Précautions

Les machines Handi Quilter utilisent des moteurs CC sans balais alimentés par une alimentation CC à découpage (sauf la HQ Sixteen – la première longarm d’HQ). Pour cette raison, les onduleurs fonctionnent généralement très bien avec ces machines longarm par rapport aux machines utilisant des moteurs à courant alternatif. En général, les fabricants des onduleurs ne garantissent pas que leurs produits fonctionnent sur des équipements motorisés. Si vous vous demandez si le fabricant de votre onduleur honorera toute réclamation due à une défaillance du produit, veuillez contacter le fabricant de votre onduleur avant d’effectuer un achat.

Connaissances Techniques Handi Quilter, Formations Patchwork

Formation Pro-Stitcher Designer en avril

Je suis heureuse de vous annoncer que je propose une formation pour prendre en main le logiciel de dessin Pro-Stitcher Designer le 2 et 3 avril 2024!! Si vous êtes intéressé, merci de m’envoyer un email ou mettre un commentaire sur cette publication.

Ce stage sera en français au siège de Handi Quilter France à Saint-Vallier en Saône-et-Loire (71). Le coût du stage est 300€ – qui inclut les cours et les 2 repas de midi. Voici les principaux sujets du stage :

  • Présentation Globale du logiciel
  • Configuration des options et paramètres
  • Comment imprimer un catalogue de vos motifs
  • Les différents outils de création de motifs
    • Outils de dessin
    • Outils de forme
    • Numérisation Automatique
    • La baguette magique
    • Création du Texte
    • Répétition sur un chemin
    • Les outil Réflexion, Carrousel, Rayonnement et Tronçonnage
    • Les outils Trim, Souder et Intersection
  • Comment créer une simulation de matelassage
  • Comment créer un motif bord-à-bord
  • Comment créer un motif plumes
  • Comment combiner plusieurs motifs

Et en bonus, je vous montrerai le logiciel Pro-Stitcher Catalog – un logiciel d’organisation qui, avec le Pro-Stitcher Designer, forment ensemble le Pro-Stitcher Studio.

Connaissances Techniques Handi Quilter, Réalisations de Patchwork

Comment matelasser des bordures diagonales

En général, les bordures sont orientées horizontalement et verticalement sur nos patchwork. Pour les matelasser, je commence par la bordure du haut, puis je matelasse toute la partie centrale du patchwork, et enfin je matelasse la bordure du bas. Ensuite, je tourne le patchwork 90° degrés et l’attache à nouveau pour matelasser les deux bordures des côtés qui sont maintenant en haut et en bas. Mais, sur certains patchworks, les bordures sont en diagonal et elles sont plus longues que l’espace de travail. Comment faire?

Voici un bel exemple d’un patchwork d’une de mes clientes, Katia Calvetti, que j’ai matelassé récemment. Vous voyez bien que les bordures blanches sont plus longues que mon espace de travail.

J’ai matelassé tout ce que je pouvais avec le patchwork attaché normalement aux guides (leaders en anglais). Il restait uniquement les deux bordures du milieu à matelasser. J’ai enlevé le patch des guides pour pouvoir l’installer en diagonal.

J’ai testé deux manières différentes pour l’attacher aux barres avec des barres aimantés pour outils et avec des Easy-Grasp Quilt Clamps de Handi Quilter – qui existent en plusieurs tailles pour tous les cadres.

Premiere méthode – j’ai posé le patchwork en diagonal et placé les barres aimantées sur la barre de renvoi et la barre pour le tissu de dos. Seul probleme … la barre de renvoi ne peut pas se bloquer et les barres aimantées sont trop lourdes et la faisait tourner légèrement. Cela gène la machine dans son mouvement.

Deuxième méthode, qui a mieux fonctionné pour moi – mettre les barres aimantées sur la barre releveuse, qui elle peut se bloquer avec les cliquets, en passant le patch sous la barre de renvoi comme d’habitude.

J’ai stabilisé les côtés avec toutes mes pinces disponibles pour tenir le patch. Avec la barre releveuse bloquée à présent, j’ai finalement pu matelasser les bordures diagonales en une seule fois horizontalement !! Et le resultat est spectaculaire !!

Et voici des photos de Yopa Quilt qui avait également besoin de cette technique pour un patch client ! Ce patch est aussi spectaculaire!!

Connaissances Techniques Handi Quilter

Comment créer son propre dégradé de fil

Si vous avez deux couleurs de fil spécifiques que vous voulez matelasser pour donner un effet plus spectaculaire à votre matelassage, comment faire? Vous pouvez essayer de retracer à la “ligne” votre premier matelassage avec un deuxième fil. Mais ceci n’est pas facile.

Il existe une technique pour résoudre votre problème! Vous êtes-vous déjà posé la question : pourquoi existe-t-il deux portes-bobines sur votre machine longarm ?

Vous enfilez vos deux fils en même temps dans tous les guides fils. Il sera beaucoup plus facile de faire cette opération avec deux fils de même épaisseur (et éventuellement du même type de fibre). Pour mon exemple, j’utilise deux fils Aurifil de coton, taille 50 wt.

Ensuite, vous choisissez une aiguille assez grande pour que la rainure de l’aiguille protège bien les deux fils. Pour ces fils taille 50 wt, j’ai choisi une aiguille 120/19. Si vous avez des fils plus épais que le 50 wt, je vous recommande des aiguilles taille 125/20.

Vous réglez votre tension du fil de canette comme d’habitude, puis vous testez votre tension du haut en la réglant normalement (comme si vous n’aviez qu’un seul fil) pour avoir un joli point et c’est parti !

Cela donne un très joli effet et les gens pensent que vous êtes très doué pour coudre les deux fils exactement au même emplacement !

Voici une photo de la même technique mais avec deux fils identiques pour donner un effet plus remarquable !

Connaissances Techniques Handi Quilter, Formations Patchwork

Résumé du Stage Perfectionnement Matelassage

J’ai créé une vidéo pour vous donner un petit aperçu des deux jours de perfectionnement matelassage sur longarm Handi Quilter qui ont eu lieu la semaine dernière au showroom Consuendi France de Saint-Vallier (71). J’ai donné des cours orientés technique pour bien maîtriser vos machines (les fils, les aiguilles, la tension, et les pieds de biches…) et ma collègue, Brigitte Dumaine, a enseigné des cours sur les plumes et les règles !

Chacune des élèves qui a participé cette fois-ci a déjà une machine, donc dans la mesure du possible, elles ont suivi le stage sur une machine du même modèle. Il y avait 12 participantes dont 5 sur Simply, 4 sur Moxie et 3 sur Amara 20 !

Mon cours du matin sur les fils, aiguilles et tension (Thread, Needles and Tension in English) était un cours magistral de 1 heure suivi de 2 heures de pratique où les élèves ont créé une jupette de fils différents. Elles ont testé tous types de fils – de tailles et de matière qu’elles n’avait jamais osé utiliser auparavant comme le fil taille 100, du fil monofilament ou du fil métallique !

Mon cours de l’après-midi était consacré à l’utilisation de tous les différents types de pieds de biche disponibles. Elles ont appris à utiliser les pieds carrés en faisant du “Quilt-as-you-Go” (une technique pour piècer et matelasser directement avec la longarm). Ensuite, elles ont matelassé avec les pieds échos, le Sure Foot, le Glide Foot et le Micro Foot, ainsi qu’avec les pieds pour coucher le fil. Et, en dernier, je leur ai appris à mettre la fermeture éclair directement sur la longarm. Pour rendre tout cela pragmatique, elles avaient apporté un kit pour créer une pochette. Voici mes échantillons pour illustrer le cours

Tout le monde a été ravi du stage et elles sont prêtes à recommencer! Le prochain stage sera au printemps prochain – probablement en avril ! N’hésitez pas à me faire savoir si vous voulez y participer.

Voici quelques photos qui n’ont pas été incluses dans la vidéo pour vous en montrer un peu plus !

Connaissances Techniques Handi Quilter, Techniques de Patchwork

Feutrer avec une longarm ?

Qu’est-ce que c’est feutrer avec de la laine ? Le feutrage est une technique amusante et ludique qui permet d’obtenir une matière dense et épaisse, indéformable et dont on ne voit pratiquement plus les mailles. Quand on le fait, cela donne une sensation très libérateur (au moins pour moi) que j’ai adoré et le résultat m’a beaucoup plus !

Feutrer de la laine est possible avec toutes les longarm Handi Quilter, sauf l’Infinity. Il n’est pas compatible avec l’Infinity car le pied presseur et la barre d’aiguille sont orientés autrement que les autres machines. Ceci font que ce n’est pas possible de l’installer.

Pour feutrer avec votre longarm, il faut simplement acheter le kit pour le feutrage. Qu’est-ce qui est inclus dans ce kit ?? Il y a une nouvelle plaque avec les deux trous correctement aligner pour les aiguilles à feutrer, un pied de biche pour le feutrage, un ensemble pour tenir les aiguilles sur la barre d’aiguille, plusieurs tailles différents d’aiguilles à feutrer, les outils nécessaire pour installer le kit et le mode d’emploi (en anglais – s’il vous le faut en français, contactez-moi et je vous expliquerai comment faire) !

Une fois le tout est installé sur la machine, il ressemble à ceci :

Pour préparer la machine autrement, il faut simplement enlever le fil, le boitier de canette, et la canette et vous êtes prêts ! Il est recommandé de mettre votre machine en mode manuel car il n’y a pas besoin de réguler vos points pendant le feutrage. Les aiguilles sont en forme triangulaire ornée de petits picots pointus. Vous pouvez mettre entre 1 et 5 aiguilles. Vous choisissez la taille des aiguilles à feutrer en fonction de la matière et la quantité de matière que vous allez feutrer – de la laine cardée, du feutre, de la feutrine, ou de la laine peignée, par exemple.

Vous attachez votre support de feutrage (par exemple, votre dos) ou les 3 couches de votre patchwork à la machine comme d’habitude, et c’est parti ! Si vous allez feutrer de la feutrine, vous découpez la forme que vous souhaitez feutrer. Il est recommandé de la coller avec de l’adhésif temporaire repositionnable, comme l’Odif 505 ou ceci de la marque Bohin.

Ci-dessus une vidéo de moi en train de feutrer de la feutrine sur un sandwich (un top, du molleton et un dos). Il faut simplement continuer à se déplacer et ne pas rester trop longtemps à un seul endroit. Vous commencez par faire le tour pour bien l’attacher, et ensuite vous faites des petits ronds!

Voici le résultat après 1 minute de feutrage sur le devant et sur le dos du sandwich.

Nous avons également testé de la laine peignée et du fil plus fin. Cela peut donner une autre dimension à votre patchwork ou votre art textile. Le fil marron fera un excellente barbe, par exemple! Les idées sont à l’infini !!

Le feutrage produit pas mal de poussière et de bourre dans l’espace du crochet de canette. Pendant que vous feutrez, il faut tout simplement nettoyer l’espace du crochet de canette souvent. Une fois le feutrage terminé, il faut bien nettoyer l’espace autour du crochet de canette et surtout mettre une goutte d’huile sur la rainure du crochet avant de recommencer à matelasser normalement avec la machine.

Connaissances Techniques Handi Quilter

Comment prendre soin de votre tablette Pro-Stitcher / Pro-Stitcher Lite ?

La tablette est l’outil qui contrôle le système Pro-Stitcher et Pro-Stitcher Lite. Pour la préserver et prolonger sa durée de vie, voici quelques astuces à toujours garder en tête

Conservez votre tablette dans une pièce à température ambiante. Evitez les températures trop haute ou trop basse.

  • Pour de meilleures performances, conservez-la dans une pièce où la température est entre 10°C et 27°C, et surtout à l’abri du rayonnement solaire direct. Les batteries des tablettes sont facilement et rapidement affaiblies lorsqu’exposées à des températures défavorables.

  • Si votre tablette se met en surchauffe, cela peut diminuer la durée de vie de la batterie. NE PAS laissez votre tablette dans une voiture chaude ou dans d’autres lieux chauds

  • Si vous rechargez votre tablette par température basse, elle prendra plus longtemps pour recharger. Si, au contraire, vous rechargez votre tablette par des températures plus élevées, ceci aura des effets défavorables sur la performance de la batterie.

Veillez à ce que le niveau de charge de la batterie reste entre 40% et 80% pour une meilleure longévité

  • Eteindre machine et tablette si elles ne sont pas en utilisation. Ne pas laisser la machine allumée si vous ne l’utilisez pas.

Si vous n’utilisez pas votre tablette pendant une longue période, vérifiez la charge de votre tablette tous les 2 à 3 mois et n’utilisez pas la machine pour la recharger avant de l’utiliser à nouveau, privilégiez le cordon du fabricant de la tablette.

  • Allumez votre tablette toutes les 2 à 3 mois pour vérifier le niveau de charge. Vous pouvez faire ceci en allumant uniquement la tablette (pas la longarm) ; en sélectionnant « Cancel » quand la fenêtre pop-up du PS apparait ; et en regardant l’icône de la batterie dans le coin en bas à droite de l’écran de la tablette
  • Si la batterie est à 50% ou moins, rechargez-la soit avec la machine, soit avec le chargeur de batterie fourni avec la machine. Pour les meilleurs résultats, utilisez uniquement la chargeur fourni avec la tablette.

Ne pas vider totalement la batterie de votre tablette tous les jours

  • Ne pas épuiser ou diminuer la batterie au point que votre tablette se met en pause ou hibernation automatique. Si vous la videz tous les jours, vous remarquerez une légère reduction de sa capacité à tenir la charge. Pour éviter ceci, gardez votre tablette connectée à votre machine.

Rappelez-vous que la durée de vie d’une batterie est de 2 à 5 ans.

  • Les batteries perdent en efficacité au fur et à mesure des années, utilisées ou non. Après 5 ans, la chimie de la batterie peut devenir instable. Il n’est pas recommandé d’utiliser la tablette au-delà de 5 ans.

Restez vigilant aux signes d’une batterie usée

  • La tablette s’éteint, notant un niveau de batterie faible quand elle devrait avoir assez de temps restant pour fonctionner.
  • Le pourcentage de la batterie descend rapidement
  • Le chargement se termine prématurément sans que la batterie n’ait accepté beaucoup de charge.
  • La capacité de charge baisse soudainement sans prévenir.
  • La batterie devient très chaude pendant que la tablette est en fonctionnement
  • La batterie gonfle.

Si votre tablette opère lentement, est constamment en train de travailler avec une pourcentage de batterie faible, ou montre des signes d’usure anormale, ou a été acheté il y a plus de 5 ans, il serait peut-être opportun à envisager son remplacement.

**Source : manuel du Pro-Stitcher Lite pour la Moxie en anglais, page 36

SewTites Side Leaders
Connaissances Techniques Handi Quilter

Comment stabiliser les côtés du patchwork

Quand vous utilisez une machine longarm, vous attachez le haut et le bas de la doublure sur les barres avec des guides (en anglais, les “leaders”). Mais, comment stabiliser les côtés de la doublure? Il existe plusieurs méthodes.

La plus simple et économique est d’utiliser uniquement les pinces fournies avec la longarm à l’achat. Mais, quand vous matelassez avec des règles, il faut utiliser une base pour des règles. Et les pinces ont tendance à heurter la base et gêner le matelassage.

Pour remédier à ce problème, il y a la solution temporaire et les solutions plus pérenne.

La solution temporaire est de couper plusieurs longueurs de ruban, que vous pliez en deux et vous attachez aux côtés avec les pinces comme ci-dessous.

Solution #1 (mon préféré) : Créez un “Side Leader” ou “Guide des Côtés” avec des SewTites

Créez vos propres “guides des côtés” avec des “SewTites” – taille “Original” et/ou taille HD (un petit peu plus grand et plus résistant – à utiliser quand vous mettez deux couches de molleton, par exemple). Ci-dessous les étapes suivie par une vidéo pour illustrer.

Si vous avez un cadre “Studio”, vous aurez besoin de 4 guides des côtés. Si vous avez un cadre “Gallery” vous aurez besoin de 6 guides des côtés.

Pour les tailles “Original”, il vous faudra des bandes de 6,35 cm (2,5 pouces) par 110 cm. Pour les tailles “HD”, il vous faudra des bandes de 7,62 cm (3 pouces) par 110 cm.

  1. Coupez la quantité de bandes nécessaires selon votre cadre et selon les SewTites que vous avez.
  2. Pliez et repassez à 6mm les côtés courts 2 fois pour cacher les lisières. Vous pouvez utiliser une carte de visite où vous dessinez les 6 mm pour aligner rapidement à la bonne largeur.
  3. Pliez la bande avec les endroits ensemble pour trouver le milieu. Repassez ce pli pour bien le voir à la prochaine étape.
  4. Depliez la bande, puis repliez les deux côtés avec les endroits ensemble pour que les bouts soient au milieu.
  5. Cousez les deux côtés longs de chaque bande.
  6. Via le trou au milieu, retournez la bande. Utilisez un outil comme le “Purple Thang” ou vos doigts pour bien sortir les coins au bout. Repassez si vous le souhaitez.
  7. Séparez le derrière et le devant de l’aimant. Insérez un de chaque côté de votre bande via le trou au milieu.
  8. Cousez une ligne à côté des aimants pour les bloquer à l’extrémité. Attention : du côté aimanté, veillez à ce que les trois petits aimants soient orientés vers le haut. Sinon, ils s’aimantent à la machine à coudre!
  9. Aimantez les deux aimants, puis pliez le milieu et cousez une ligne pour créez un rebord pour la pince.

Solution #2 : Utilisez des “Side Leaders” disponible sur le marché

Il existe deux différents types : les “Renae’s Red-E-Edge Side Clamps” de Quilts on the Corner et les “Leader Grips” de Regina’s Quilting Studio. Ce qui est bien avec ces 2 systèmes de guides pour les côtés est qu’ils étirent tout le côté de la doublure uniformément. Mais ils sont plus difficiles à se procurer en France et ils sont plus couteux. Les deux doivent être utiliser uniquement sur la doublure et non pas sur le molleton. Ils existent en plusieurs tailles, à choisir selon votre espace de travail et votre machine.

Voici un Red-E-Edge Side Clamps installés. Vous pouvez voir une vidéo de l’utilisation ICI. C’est un petit peu difficile de bien rentrer la doublure dans le Red-E-Edge, mais une fois dedans, ca marche parfaitement.

Voici un Leader Grips. Vous pouvez voir une vidéo de l’utilisation ICI.

Connaissances Techniques Handi Quilter

PS Connect – Questions & Réponses

Handi Quilter a sorti une nouvelle mise à jour du logiciel la semaine dernière. C’est une excellente nouvelle car ils ont pu améliorer le logiciel, réparer plusieurs bugs, et introduire de nouvelles fonctionnalités très intéressantes.

Voici une liste de questions et réponses pour vous aider à déterminer si vous voulez installer la mise à jour ou pas

Q : Quelles sont les nouveautés ?

  • Votre tablette peut se connecter au WiFi maintenant … MAIS vous aurez accès seulement au site web prostitcher.com (tous les autres sont bloqués pour des raisons de sécurité).
  • Vous pouvez télécharger directement des motifs de PS Patterns, anciennement Quiltable, sans avoir besoin d’utiliser une clé USB
  • Si vous ne vous souvenez plus comment faire quelque chose avec votre PS, vous pouvez visionner directement sur votre tablette des vidéos éducatives (en anglais) les étapes à suivre
  • Les mises à jour se feront directement sur la tablette … plus besoin d’aller télécharger la mise à jour sur une clé USB, l’extraire, etc. Tout se fera automatiquement et plus facilement.
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez vous abonner au Pro-Stitcher et augmenter votre bibliothèque de motifs. Pour seulement $14.95 USD par mois (au moment où j’écris ce blog, le prix en Euro est de 13,87€), vous pouvez sélectionner 2 motifs (les sets sont considérés comme étant un seul motif) parmi les PS Patterns chaque mois. Sachant que le prix standard pour un seul bord-à-bord est de $15, ceci est une excellente affaire !

Q : Est-ce que la mise à jour est gratuite ?

  • Oui

Q : Est-ce que toutes les tablettes peuvent accepter la mise à jour ?

Certaines tablettes (les plus anciennes) ne sont pas compatible avec PS Connect. La tablette doit fonctionner avec Windows 10 ou Windows 11 pour être compatible. C’est comme un téléphone, la technologie évolue et certaines fonctionnalités ne peuvent plus marcher.

Voici une liste des tablettes qui sont compatible :

  • Chuwi Ubook 11.6
  • Chuwi Ubook X
  • Chuwi Ubook Pro
  • Microsoft Surface Pro
  • Acer Switch 3
  • Acer Switch Alpha 12

Si votre tablette n’est pas sur cette liste, il n’est pas compatible.

Q : Est-ce que PS Connect fonctionne avec toutes les machines ?

Oui, PS Connect est le nouveau logiciel pour le PS Premium ainsi que pour le PS Lite.

Q : Quand vous voulez faire la mise à jour, comment faire ?

Il faut aller sur Prostitcher.com, sélectionner “Software”, puis “Update to PS Connect”. Il faut avoir un compte sur ProStitcher.com (il est gratuit). Vous vous connectez à votre compte et vous cliquez sur “Download”. Vous pouvez également mettre à jour votre système Windows, s’il le faut, comme il n’a pas été connecté au réseau avant.

Q : Quels sont les quelques bugs réparé ?

  • Le bouton “Nudge” ne se coince plus ;
  • Les problèmes qui survenaient quand le système calait après les points d’arrêts sont résolus ;
  • Ils ont rajouté un bouton pour avoir le clavier sur l’écran plus facilement ;
  • Ils ont instauré une vitesse minimum pour chaque machine et ajusté la barre de défilement en fonction ;
  • Il y a une nouvelle valeur par défaut de vitesse et d’accélération pour chaque machine, ce qui améliore la qualité des points
  • Après l’utilisation du “Auto Start/End”, le PS ne plante plus ;
  • Pour les utilisateurs du PS Lite, la vitesse des points d’arrêt est plus constante et le système ne se plante plus à la fin du premier rang.

Q : Faut-il avoir accès au WiFi pour l’utiliser ?

PS Connect donne la possibilité d’avoir la tablette connecté au WiFi. Mais pour autant, si vous ne voulez pas connecter votre tablette ou si vous ne pouvez pas la connecter, ce n’est pas obligatoire. Ils recommandent seulement de connecter la tablette au WiFi quand vous avez besoin de faire une mise à jour ou télécharger des vidéos de formation ou télécharger de nouveaux motifs du site Prostitcher.com).

Vous pouvez toujours continuer d’utiliser une clé USB et faire comme dans le passé.

Pour les sites d’internet de motifs numériques autres que Prostitcher.com, il faut toujours utiliser une clé USB.

Q : Faut-il faire la mise à jour ?

Il est fortement recommandé d’effectuer une mise à jour. Mais comme pour toute mise à jour, celle-ci n’est pas obligatoire.

Connaissances Techniques Handi Quilter, Techniques de Patchwork

Seeing Stars Quilt-Along : Astuces pour l’assemblage du top et bonnes pratiques pour l’utilisation du tissu grande largeur

Le HQ Quilt Along continue d’avancer et les éducatrices du siège ont détaillé la prochaine étape du Quilt-Along et ont donné quelques astuces pour le mois qui arrive dans le HQ Live du 26 avril (Viewer’s Choice Quilt Designs Revealed).

Au mois d’avril, nous avons assemblé les blocs. Voici les miennes en cours de réalisation :

Pour le mois de mai, nous assemblerons nos tops et préparons nos doublures pour l’étape que nous préférons – le matelassage. Voici quelques astuces de Kim Sandberg et Denise Dowdrick.

Astuces pour l’Assemblage du Top

  1. Prendre le temps nécessaire pour épingler les triangles – car il y a beaucoup de biais et ils ont tendance à ne pas s’aligner correctement si on ne les épingle pas.
  2. Faire une ligne de surpiqûre à 3mm du bord du patch tout autour car il n’y a pas de bordure et cela sécurise les coutures pour qu’elles ne s’ouvre pas pendant le matelassage.
  3. Presser les coutures avec beaucoup de précaution et utiliser de la vapeur. Pour avoir un top plus plat quand il y a plusieurs épaisseurs de coutures, tourner les lignes de couture tout en les pressant (“spinning your seams” en anglais) – voir les photos ci-dessous.

Astuces pour l’utilisation des tissus grande largeur & préparations des doublures

  1. Si vous rassemblez des restes de tissu pour faire une doublure, et que vous avez des coutures longues, quand vous l’attachez aux barres, installez la longue couture horizontalement par rapport aux barres.
  2. Pour des tissus grande largeur, il peut avoir un petit peu (ou parfois, beaucoup) de bâillement quand il perd sa droiture. Pour faire disparaître ce ‘trop’ et le ramener plat et droit par rapport aux barres, il faut enrouler la totalité du tissu sur la barre du haut, puis dérouler sur la barre avant. Cette action remet tout en place et votre top sera plat.
  3. Les fabricants des tissus grande largeur utilisent beaucoup plus d’amidon lors de la préparation des rouleaux grande largeur comparée à la largeur traditionnelle – générant alors un nombre supérieur de plis. L’amidon sur le tissu a tendance à provoquer la cassure de fil ou l’effilochement du fil car le tissu est plus abrasif. Pour éviter ces désagréments, il est fortement recommandé de laver vos tissus de dos pour retirer l’excès d’amidon.