Magasins, Foires, et Expos de Patchwork

Expositions du Carrefour Européen du Patchwork 2022

J’ai visité quelques expositions cette année. Voici un petit résumé en photos !

L’Amérique du Sud était à l’honneur cette année dans le site de l’Ancien Théâtre. Quelques beaux patchworks de l’exposition “Color, Sequences & Improvisation” par Carolina Oneto, une artiste Chilienne qui réside en Argentine.

Des patchworks de l’exposition “La Couleur, Une Obsession Enchantée” de Cecilia Koppmann, une artiste originaire d’Argentine. Elle travaille principalement avec ses propres tissus qu’elle a teint à la main.

Et la dernière exposition dans l’Ancien Théâtre que j’ai vu, “Jeu de Couleurs”, était de l’artiste américaine Cindy Grisdela.

J’ai particulièrement aimé le matelassage qu’elle a fait avec de nombreux différents motifs de remplissage dans chaque couleur. Voici un gros plan du premier ouvrage à droite. L’ouvrage s’appelle “Fireworks” (ou Feu D’Artifice”)

A l’Espace des Tisserands, une autre site à Sainte-Marie-aux-Mines, il y avait des patchworks de l’exposition “Des Moments Inoubliable” de Juana Castañeda & ses élèves d’Espagne.

Il y avait également l’exposition “Wide Horizons VIII” du groupe SAQA Europe & Moyen Orient. J’ai pu discuter avec une artiste Italienne, Paola Machetta, d’un de ses patchworks, ainsi que celui d’une de ses amies, Giovanna Nicoli. Le travail de Paola est à gauche et représente sa ville, Trieste, qui est à la frontière avec l’Europe de l’Est – et le patchwork s’appelle “East”. Le patchwork de droite est celui de Giovanna et représente ses émotions quand elle a su que la guerre en Ukraine a commencé. Le patchwork s’appelle “Chaos”.

L’exposition d’Isabel Muñoz d’Espagne, “Quilts Voyageurs” était vraiment intéressante. J’ai adoré ses patchworks noir et blanc où elle a peint avec le fil, ainsi que les autres où elle a prolongé le motif avec le matelassage – une excellente idée !

Enfin le dernier jour, je suis allée voir un des sites à Lièpvre. Il y avait des patchworks réalisés par Peter Hayward, un anglais qui vit en Espagne. Il utilise une méthode de tissage que je n’avais encore jamais vu et que je trouve très belle. Sur la première photo, il est en compagnie de Leslie Main, une éducatrice américaine pour Handi Quilter. Ce patchwork a gagné de multiples prix à Houston (2e meilleur patchwork dans sa catégorie, ainsi que le prix du public), et le prix du meilleur patchwork du Spanish Patchwork Festival à Sitges, en Espagne. Le patchwork s’appelle “Steering By the Stars“. Et le message sur son patchwork de la Statue de la Liberté m’a beaucoup touché.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *