Magasins, Foires, et Expos de Patchwork, Réalisations de Patchwork

Top 9 de 2021 sur Instagram

Voici mon Top 9 sur Instagram pour 2021 !! Ces photos représentent une belle année pleine de quilting et de bonheur ! Je vous présente mes meilleurs vœux et une excellente année 2022. Une explication de chaque photo est ci-dessous :

#1 : Mon Quilt Météo 2020 – sans bordure et sans matelassage … mais les 12 mois ensemble !

#2 : Le patchwork d’une cliente (Mme Vallée) que j’ai matelassé en piqué-libre entièrement

#3 : Une méga-grande machine à coudre chez Nuttall’s Sewing Centers à côté de Salt Lake City, Utah aux Etats-Unis

#4 : Le patchwork Astrid de ma mère que j’ai matelassé avec le motif “Bubbles Everywhere” de Sweet Dreams Quilting Studio en bord-à-bord avec le ProStitcher

#5 : Le stand Handi Quilter au grand show Carrefour Européen du Patchwork à Sainte-Marie-aux-Mines en septembre

#6 : Une photo de moi pour me présenter lors du #igquiltfest2021

#7 : Le patchwork d’une cliente (Mme Clarke) – le quilt mystère 2021 d’Edyta Sitar que j’ai matelassé avec le motif “Augusta” de My Creative Stitches en bord-à-bord avec le ProStitcher

#8 : Une photo de mon premier grand patchwork que j’ai matelassé avec un machine domestique – et qui m’a fait découvrir les longarms. C’est un patchwork pour ma fille réalisé en 2013 que j’ai piècé avec la méthode du “paper piecing”

#9 : Le patchwork d’une cliente (Mme LeGad) avant le matelassage.

Magasins, Foires, et Expos de Patchwork, Réalisations de Patchwork

Carrefour Européen du Patchwork 2021

Cette année, j’ai eu le grand plaisir de travailler sur le stand de Handi Quilter pendant le Carrefour Européen du Patchwork à Sainte-Marie-aux-Mines du 16 au 19 septembre. C’était le premier grand show en France depuis début 2020 et la crise sanitaire. Il y avait moins de visiteurs et d’exposants que pour les éditions précédentes mais, malgré cela, c’était une belle réussite. Nous avons tellement échangé avec les visiteurs que nous avons complètement oublié de prendre des photos du stand pendant le show.

Voici le stand en cours de montage avec deux de mes patchs du côté gauche – un patch sampler avec différents motifs du Pro-Stitcher ainsi que mon patch étoile que j’ai matelassé en piqué-libre et avec le Pro-Stitcher. Le magnifique patch du côté droit est un patch de Judy Niemeyer (Quiltworx) qui a été piècé par Laurence Robaix et matelassé par ma collègue Brigitte Dumaine.

Avant le montage du stand, Brigitte, Madlen et moi avons visité la ville médiévale de Ribeauvillé, qui fête ses 800 ans cette année ! Voici quelques photos de la ville et des paysages sur la route de Sainte-Marie-aux-Mines

Une de mes fiertés de cette année est que mon patch météo a été sélectionné pour faire partie de l’expo “Le Temps sous toutes ses couleurs” à Rombach-le-Franc dans l’église Sainte Rosalie.

Il y avait 30 patchworks sélectionnés dont plusieurs réalisés par d’autres amies Handi Quilteuse : Véronique Marrel, Brigitte Dumaine, Muriel Figuière et Brigitte Didier

Les autres ont été matelassé soit à la main, soit avec une machine domestique. Mon coup de cœur parmi les patchs ci-dessous est celui avec les visages brodés de Teri Totne qu’elle a nommé “Smiling Weather”

J’ai visité l’exposition “Sauvage” (“Wild” in English). Les patchworks sont tous magnifiques et variés dans l’interprétation du thème. Voici quelques-uns de mes favoris

K en boutis
Magasins, Foires, et Expos de Patchwork, Réalisations de Patchwork, Techniques de Patchwork

Boutis, ou “La Piqûre de Marseille”, sur Longarm ?

En 2018, dans mon club local de patchwork, une des membres a appris le boutis, et elle voulait partager cette technique avec nous. Ainsi a commencé mon initiation à une technique faite main française qui a été développé au 17è siècle. C’est une technique de broderie d’embellissement du tissu par le volume où vous ne pouvez pas voir la différence entre l’endroit et l’envers. Pour reconnaitre un vrai boutis (car il y a beaucoup de faux boutis), il faut le placer à contre-jour. La lumière doit traverser le long des lignes de couture, aussi appelé les ‘tunnels’, ce qui n’est pas le cas pour les ouvrages matelassés.

Voici quelques photos du boutis traditionnel que j’ai prises lors d’une exposition au salon Aiguille en Fête de 2018

Et voici quelques photos du travail du maître Hubert Valeri que j’ai prises lors de la même expo. Son travail est décidément moderne et très joli :

Retour dans mon club où nous avons toutes choisi un motif – j’ai choisi de faire la première lettre de mon prénom : K

J’ai transféré le motif sur du tissu de coton et fait ce qui s’appelle le sertissage – avec un point avant. Au 17è siècle, les boutisseurs faisait un point arrière – ce qui demandait plus de fils et de temps. Une fois que le sertissage a été entièrement réalisé, j’ai pu commencer le méchage (ou bourrage) ! Pendant le méchage, on introduit une mèche de coton dans chacun des tunnels créé par le sertissage pour leur donner du volume.

J’ai eu l’immense privilège de rencontrer Hubert Valeri lors d’un séjour à Paris en juillet. J’ai pu lui montrer mon ouvrage. Sachant que j’ai travaillé avec ce dont je disposais, il m’a très gentiment expliqué que je n’avais pas utilisé le bon tissu (il faut privilégier le batiste Suisse de coton), ni le bon fil (il faut privilégier le coton blanc n°8 de chez Lebaufil), ni la bonne aiguille pour le méchage (il faut privilégier la nouvelle aiguille à boutis n°26 de chez Bohin)… Voici mon boutis avant le lavage – car le lavage à haute température (plus de 60°C) le rétrécit afin qu’il prenne ses dimensions définitives.

et ensuite, le voici terminé :

La prochaine question que je me suis posée – et que j’ai posée à Mr Valeri – était : puis-je faire l’étape du sertissage avec une longarm ? Sa réponse est, si je dessine les bons motifs, ce serait tout à fait possible. Voici un premier essai que je lui avait montré avec un motif disponible dans la gallérie de motifs Pro-Stitcher :

Il m’a dit que si je rajoute une ligne (par exemple, un “S” dans chaque pétale au milieu) et si l’espacement entre les zigzags est égal, ce serait un bon motif ! Je vais donc travailler avec mon Pro-Stitcher Designer pour créer un motif dans les règles de l’art … à bientôt pour une nouvelle publication avec mes essais en utilisant les bons outils et avec un petit plus de connaissances.

Magasins, Foires, et Expos de Patchwork

Exposition Quilt Météo en septembre

Je suis très fière d’annoncer que mon quilt météo a été sélectionné pour être exposé au Carrefour Européen du Patchwork en Alsace entre le 16 et le 19 septembre 2021 !!

Rendez-vous à l’église Sainte Rosalie dans le village de Rombach-le-Franc pour le voir en personne. Moi, je serai présente au show – mais sur le stand Handi Quilter à Sainte-Marie-aux-Mines!

Une fois l’exposition terminée, je vous montrerai des photos de mon patchwork ainsi que les photos de notre exposition. En attendant, passez un excellent été !!!

Magasins, Foires, et Expos de Patchwork

Expo-Vente à Ligny-en-Brionnais

Cette semaine j’ai participé à une vente exceptionnelle de tissus avec un petit stand où j’ai montré quelques ouvrages. Malgré la météo pas très propice à la sortie, il y a eu une petite trentaine de personnes de la région qui ont fait le déplacement à Ligny-en-Brionnais. J’ai créé ma première Story sur Facebook pour faire un peu de pub

Nous avons été très bien accueillies par Pattricia dans une grande salle et il y avait beaucoup de choix dans les tissus

Je suis très heureuse de revoir un peu de monde après des mois de Covid

Magasins, Foires, et Expos de Patchwork, Réalisations de Patchwork

Comment pendre un patchwork pour le photographier

Quand il faut photographier un patchwork pour le présenter dans une exposition, ou pour avoir un joli photo, comment faire ? Je me suis beaucoup posée cette question et voici les réponses que j’ai trouvé.

Technique 1 :

Pour le pendre à l’intérieur, utilisez des cimaises avec une barre entre les deux. Puis il faut faire un manchon d’accrochage sur le dos du patch.

Et voici le résultat. Il est pendu bien plat contre le mur et c’est facile de prendre une photo à hauteur du centre du patch pour éviter la déformation de la photo.

Technique 2 :

Utiliser un support pour toiles de fond. Avec cette technique, vous pouvez le mettre à l’interieur ou à l’exterieur selon vos souhaits

Pour pouvoir accrocher un top (pas encore matelassé) il faut simplement faire des boucles avec de la sangle pour les sacs, puis utiliser une épingle pour l’attacher au dos du patch.

Voici une photo prise à l’extérieur avec le support

La-Bourgogne-Vue-Par-Une-Americaine

nickle-bricks-quilt
Magasins, Foires, et Expos de Patchwork

IG Quilt Fest – Jours 11 à 17

Je continue ma participation dans le IGQuiltFest …

Jour 11 : “Pourquoi je matelasse ?” Ce thème m’a fait beaucoup réfléchir car l’activité du matelassage est devenue une partie intégrante de ma personnalité. Je matelasse car j’adore apprendre de nouvelles techniques. J’adore pouvoir m’exprimer. ET j’adore donner mes créations aux autres pour les envelopper dans l’amour que représente ce que je leur donne. Avec chaque patch, qu’il soit le mien ou celui d’un client, j’apprends toujours quelque chose de nouveau. Cette photo montre un des patchworks que j’ai offert à ma fille. C’est elle qui a choisi les tissus et le patron du patchwork – et elle m’a même aidé un tout petit peu dans sa réalisation. Le patchwork me comble de joie !

Jour 12 : “Histoire de Repassage” Ce thème est un sujet de grande discussion parmi les quilteurs du monde. Certains disent qu’il faut ouvrir les coutures, d’autres, qu’il faut repasser les coutures sur le côté. C’est très important pour moi de suivre les instructions de l’auteur du patron, car si elles indiquent une méthode c’est certainement pour une bonne raison. Parfois je les ouvre; parfois je les mets sur le côté. S’il y a beaucoup de tissus qui arrivent au même endroit, j’ouvre car ils vont moins gêner. Si je vais faire du matelassage dans les coutures, je les mets sur le côté. Sur cette photo, ils sont sur le côté. Comme les français aiment bien dire “ça dépend !”

Jour 13 : “Les Amies Quilteuses” – Le matelassage m’a fait rencontré des amis de partout dans le monde et je suis très reconnaissante d’avoir chacune de mes amies. Je voudrais partager des photos de TOUTES mes amies quilteuses, mais je ne pouvais mettre que 4 photos … quelques dames du club de Charolles (Bernadette, Thérèse et Yvonne), mes amies quilteuses anglophones du Charolais (Mary et Gail), mes amies Handi Quilter du siège américaine (Kim) et allemande (Birgit et Patricia), ainsi que ma collègue de Handi Quilter France (Brigitte)! Je vous aime toutes!!

Jour 14 : “Récemment terminé” J’ai finalement pu mettre les bordures sur mon patch météo. Il est maintenant prêt pour le matelassage … et j’ai déjà une idée en tête pour ce que je souhaite matelasser ! Il n’y a plus qu’à le faire !

Jour 15 : “Meilleur Astuce de Matelassage” J’adore ce thème – et j’ai énormément appris en lisant les astuces des autres participants du festival. La mienne est d’utiliser la méthode dit “Hang Pin” en anglais. C’est à dire vous insérez une épingle à la verticale à chaque point que vous voulez aligner, puis mettez deux autres épingles de chaque côté de l’épingle verticale. Ceci permet de conserver les points exactement en position. Ensuite, pour être certaine de conserver cette précision, au lieu de coudre d’une extrémité à l’autre, vous bloquez le point de montage par une couture, puis poursuivre vers les extrémités.

Jour 16 : “Meilleur Livre de Matelassage” J’ai deux livres qui me sont extrêmement utiles et à qui je fais référence tout le temps : “Free Motion Mastery in a Month” de RaNae Merrill, et “Shape by Shape” d’Angela Walters.

Jour 17 : “Les Patchworks Significatif” Pour ce thème, j’ai choisi de vous montrer 3 patchworks qui me tiennent vraiment à cœur. Ce sont les trois premiers patchworks bébé que j’ai fait pour mes nièces et neveu. Je les ai matelassés à la main. Je ne vivais pas près de ma sœur et sa famille, donc il était important pour moi de leur donner quelque chose qu’ils pouvaient chérir. C’est le tout début de mon histoire de matelassage et ces patchworks me sont très chers. Le premier est pour ma première nièce (de 1995). Le deuxième est pour mon neveu (de 1999). Et le troisième pour ma dernière petite nièce (de 2002) !

Magasins, Foires, et Expos de Patchwork

IG Quilt Fest 2021 – Jours 1 à 9

Le mois de mars aux Etats-Unis est le “mois national du matelassage”(“National Quilting Month” en anglais). Au départ, c’était juste une journée … le 3ème samedi du mois. Mais il a évolué pour inclure tout le mois !! Il y a un festival en ligne qui se passe en ce moment sur Instagram, le IG Quilt Fest, et je participe. Comme c’est aux Etats-Unis, je fais les textes des publications uniquement en anglais. Mais pour pouvoir partage avec vous en français, voici un résumé des différentes publications pour les 9 premiers jours !

Pour comprendre le principe du festival, chaque jour, l’organisateur, Amy Ellis, nous donne un thème. Nous pouvons poster une (ou plusieurs) photo (s) et parler de ce que cette photo représente pour nous. C’est une manière de rencontrer de nouvelles personnes, d’apprendre et de partager un amour en commun : le quilting ! Voici les thèmes du festival

Jour 1 : “Présentez-vous”
Je m’appelle Kim. Je suis une américaine, j’habite dans la région Bourgogne en France. Je vis avec mon mari, mes deux adolescents et un chien. J’ai commencé à faire du ‘quilting’ il y a 30 ans avec le matelassage à la main. Ensuite, j’ai découvert le matelassage machine. Je matelasse avec une longarm depuis 5 ans maintenant. Je suis une éducatrice pour Handi Quilter France et j’adore aider les personnes à utiliser leurs longarms et apprendre à matelasser.

Jour 2 : “Goûter dans l’atelier couture”
Normalement, la nourriture n’est pas permise en dehors de notre cuisine et salle à manger … mais de temps à temps, j’amène un bon thé ou tisane dans mon atelier. J’aime beaucoup cette tisane du Danemark, “Moments of Hygge” et cette tasse où est inscrit “Life is Good” (La Vie est Belle) !

Jour 3 : “Collaboration”
J’ai choisi de mettre deux photos pour ce theme. La premiere represente ma collaboration avec chacune de mes clientes pour trouver le motif qui leur plait – qu’il soit un motif utilisé en bord-à-bord ou quelque chose de personnalisé dans chaque bloc.

Je collabore également avec les membres de notre club de Charolles. Ici nous avons fait deux projets différents – chacune a réalisé un bloc qui représentait son style, puis nous avons toutes réalisées une fleur en EPP où nous avons brodé ou peint (pour celles qui font de la peinture sur soie) nos noms pour représenter notre club et les liens entre nous.

Jour 4 : “Des mains créatives”
J’adore créer avec mes mains – que ce soit avec du tissu ou de la nourriture. Au début, quand je matelassais à la main, elles étaient toujours piquées. Depuis que je matelasse avec ma longarm, mes mains sont beaucoup plus heureuses !

Jour 5 & 6 : “Contempler” et “Couleurs Unis”

J’ai combiné les jours 5 et 6 en une seule photo. Je suis plus attirée par des tissus batiks, mais pour mon quilt météo, j’ai décidé d’utiliser des tissus unis. Ma réflexion pour ce patch est toujours d’actualité – je continue à chercher comment je souhaite faire la bordure et le matelassage. J’ai proposé le patch pour une exposition au Carrefour Européen du Patchwork à Sainte-Marie-aux-Mines en septembre, donc il va falloir que j’arrête de réfléchir bientôt et que je me mette au travail !

Jour 7 : “Leçons apprises”
Une des leçons, que j’ai apprise avec les années, est que tous les tissus ne sont pas de la même qualité et ne vieillissent pas de la même façon. Les deux coussins sont mes deux premiers projets de ‘quilting’ il y a 30 ans! J’ai conservé les différents tissus pendant toutes ces années, et j’ai décidé de réaliser à nouveau exactement les mêmes coussins. Les tissus bleus n’étaient visiblement pas de très bonne qualité et ils se sont décolorés énormément!

Jour 8 : “Fini avec des petits bouts”
Ce patch est mon premier “grand” patchwork de lit que j’ai réalisé en 2013 pour ma fille. Nous partions aux Etats-Unis pour 4 années d’expatriation, et je ne voulais pas laisser tous les bouts de tissus dans le garde-meuble. Donc j’ai trouvé ce modèle qui est fait avec la technique de pièçage avec des papiers. Je l’ai matelassé avec ma machine domestique – et c’est grâce à ce patch que j’ai décidé de trouver une meilleure technique pour réaliser le matelassage des grands patchs… ce qui m’a fait découvrir les longarms !

Jour 9 : “Héritage”
Ce patchwork est un héritage du côté de ma grand-mère maternelle. C’est un patchwork fait avec de jolis tissus unis de couleur lilas réalisé avec du matelassage main et de la broderie main. Nous ne savons pas qui l’a réalisé. Ma mère l’a reçu quand elle avait 8 ans car elle adore la couleur violette et voulait avoir une chambre violette. Ma grand-mère lui a également pris des rideaux avec des pensées pour coordonner avec le patch. Du coup, ce patch a au moins 70 ans (il est des années 1950 ou avant) et je l’aime beaucoup !

Magasins, Foires, et Expos de Patchwork

TBT – Matelassage … mais à la main

C’est le dernier jour de 2020 et j’ai voulu partager avec vous une “Throw Back Thursday” photo. En réfléchissant à cette année 2020, je l’ai consacré à m’améliorer dans tous les domaines du patchwork – du piècé au piqué-libre, et je suis ravie de ce que j’ai appris!

J’ai trouvé cette photo datant de 2003 qui a été prise aux Etats-Unis dans un musée du Montana consacré aux pionniers de la conquête de l’Ouest ! Ma passion est durable.